• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 10:00

 

Notre jeune étudiante est arrivée pour une semaine en vacances. Encore que, elle a quelques travaux pratiques à réaliser notamment celui demandé par sa prof d'anglais : réaliser des bonbons, en filmer les étapes, en décrire les principes actifs, les interactions entre les ingrédients, et bien sûr le résultat. Dans sa liste, des amandes caramélisées autrement dénommées des chouchous.

Une petite douceur que je réalisée de temps à autre, J'étais persuadée d'en avoir déjà donné la recette dans le , mais impossible de trouver l'article. 

 

Donc pour la recette c'est 250 g de cacahuètes (je les trouve chez Grand-frais en paquet de 1 kg), 250 g de sucre et 250 ml d'eau, j'y rajoute perso 2 c à s de fleur d'oranger. 

 

LA THEORIE :

 

je vous renvoie sur cet article de Wikipédia  : 

La caramélisation est une réaction chimique organique qui résulte d’une déshydratation du saccharose, avec formation de dianhydrides de fructose. C'est aussi une technique culinaire qui consiste à polymériser le sucre contenu dans un aliment (brunissement non-enzymatique), de sorte qu'il acquiert une couleur brune et un goût de noix, sans qu'il soit brûlé ni carbonisé.

C'est le processus par lequel on produit le caramel, d'où son nom, mais aussi les colorants caramel. La polymérisation est un processus durant lequel a lieu un assemblage de plusieurs molécules identiques aboutissant à la formation d'une plus grosse.

La réaction de caramélisation

Le sucre de table, C12H22O11 (formule brute), forme le réactif de la caramélisation. Pour former des produits de caramélisation, il faut chauffer le saccharose à 186 °C approximativement, soit au-delà de son point de fusion, et, de préférence, avec la présence d'un catalyseur acide, tel que l'acide citrique.

Pour définir la caramélisation, on peut dire que c'est une réaction de coloration impliquant des sucres et de l'eau. Contrairement à la réaction de Maillard, elle ne fait intervenir que les sucres. L'action de la chaleur provoque l'hydrolyse du saccharose qui produit des sucres réducteurs, avec formation de dianhydrides de fructose, caractérisés par des pont spirolactone3. Ces sucres réducteurs se dégradent, se condensent, puis se recombinent (à température élevée, synthétisant des sucres complexes (appelés polydextroses et oligosaccharides)) pour former des composés aromatiques. Cette réaction se traduit par un brunissement et par le dégagement d'une odeur caractéristique du caramel.

La réaction d'hydrolyse du saccharose (sucre de table) qui se produit lors de sa caramélisation peut s'écrire :

C12H22O11 + H2O → C6H12O6 + C6H12O6
saccharose + eau → glucose + fructose.

S'il y a excès d'eau, cette dernière s'évapore.
S'il y a défaut, d'eau, le sucre déshydraté devient du carbone selon l'équation :

C12H22O11 → 12 C + 11 H2O.

Suivi de la réaction de caramélisation au niveau de la structure moléculaire

À l'origine, le sucre est sous forme de saccharose :

 

Structure moléculaire du saccharose.

Ensuite, par hydrolyse, quand on chauffe celui-ci avec de l'eau, des liaisons se cassent pour former du glucose et du fructose, molécules isomères de même formule brute C6H12O6 :

Comparaison des isomères :
glucose et fructose.
Glucose
Structure moléculaire
du glucose
Fructose
Structure moléculaire
du fructose
 

On notera que l’acidité du milieu est un catalyseur de la réaction de caramélisation, car elle favorise la rupture des liaisons.

Au sein du mélange obtenu, appelé sucre inverti, les molécules de fructose et de glucose se recombinent ensuite, à haute température, pour former des sucres très complexes : des oligosaccharides et des polydextroses, constituants du caramel et à l'origine de sa couleur brune.

 

LA PRATIQUE :

 

 on fait cuire l'eau, le sucre, les cacahuètes et la fleur d'oranger

 

 

 

 

 

jusqu'à la cristallisation

 

 

 

 

 

 

 

puis on continue jusqu'à ce que le sucre cristallisé se transforme en caramel.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà le résultat 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 11:21

 

 

 

 

Il y a eu le mardi gras et donc les traditionnels tourtisseaux cette année partagés par presque tout la famille et des souvenirs partagés par des garçons devenus grands, et la découverte par les petits enfants de ma "madeleine de proust". 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a eu le retour pour une semaine de notre jeune étudiante et donc une maman aux petits soins qui lui concocte un de ses desserts favoris 

 

 

 

 

LA TARTE TATIN 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a eu aussi un repas dominical familial avec des desserts préparés à quatre mains avec Soan (enfin lui teste le goût et je pourrais vous montrer une photo prouvant qu'il apprécie le chocolat !!!). 

 

 

 

 

 

 

Une tarte américaine aux fruits rouges

 

 

(recette trouvée sur le compte instagram de Cook and Record).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et pour les amateurs de chocolat

 

 

 

un brownie aux Maxi Kinder Bueno

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On mélange 3 oeufs avec 185 g de sucre roux, on y ajoute 185 g de chocolat avec 185 g de beurre fondus, puis 85 g de farine tamisée avec 40 g de cacao en poudre. On mets ensuite 4 barres de Kinder maxi en morceaux. On mets le tout dans un moule carré beurré et fariné, et on y insère 4 autres barres Kinder. On fait cuire 35 à 40 minutes four 170°. 

 

 

 

 

Bon je vous rassure le reste de la semaine devrait être un peu plus diététique !!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2021 4 11 /02 /février /2021 10:36

 

 

 

 

 

 

Depuis quelques mois, on (enfin je) sors moins, les réunions associatives se font par zoom ou téléphone,  les sorties se limitent aux courses quotidiennes. Mais je ne m'ennuie jamais, j'ai cette chance d'avoir quelques passions et notamment celle de la couture,  je passe beaucoup de temps dans mon atelier. et visiblement je ne suis pas la seule à avoir investi encore plus cette activité manuelle, vrai phénomène ces derniers mois, les ventes de machine à coudre ont considérablement augmenté ainsi que celles liées à tout ce qui relève de ce domaine (sites spécialités, tissus...), même Georges Clooney s'y est mis, c'est dire !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce qui me concerne, donc, la couture est un vrai refuge, une bulle pendant quelques heures. MAIS, qui dit couture, dit production, et voilà bien le problème et le paradoxe c'est que ma garde robe se voit augmenter de quelques pièces et que les occasions de les porter sont tout de même bien plus rares !!! 

 

 

Je vous montre donc tout ça.

 

 

Et pour commencer, j'ai testé pour la première fois un patron de chez "maison Fauve", la robe Maïa un vrai bonheur dans la réalisation et des explications très claires avec si on le souhaite une aide en vidéo. 

 

 

 

Le tissu est un crêpe assez épais avec au centre des fleurs des pistilles dorées trouvé chez Self tissus

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon on ne le voit pas bien sur les photos, mais la robe a une taille plutôt basse et quelques plis sur l'empiècement du bas.  

 

 

 

 

 

Un pantalon de la même marque est en projet. Bonne nouvelle la marque essaie de développer les modèles pour toutes les tailles. Allez sur le site, depuis hier elle y a mis des tas de conseils pour modifier les patrons si nécessaire en fonction de notre morphologie. 

 

 

 

 

 

Autres réalisations liées au confinement deux vestes. En effet le site "Aime comme Marie" proposait en novembre un patron gratuit tous les jours, il fallait être réactive mais j'en ai bien profité. Et donc voici la veste "Aime comme Modeste"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'avais ce tissu dans mon stock depuis quelques années. Pour ce qui concerne les explications, on peut regretter des dessins un peu sommaires et brouillons, mais bon pas de difficulté particulière, premier essai plutôt réussi. J'ai donc récidivé car je voulais une veste plus classique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là encore, pas de difficulté particulière, hormis les lignes des carreaux à ajuster et pas trop mécontente j'y suis arrivé. Tissu trouvé là encore chez Self Tissus tout comme ce jersey utilisé pour une autre version du gilet Isidore du site "Petit patron"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un vrai bonheur ce modèle là, vite réalisé avec la surjeteuse et qui permet plein de variations possibles. Ici le tissu a permis une petite fantaisie : à pois sur l'endroit et à rayures sur l'envers, j'ai donc utilisé l'envers pour les poignets. 

 

 

 

Ce gilet s'est trouvé tout à fait assorti avec une nouvelle version du chemisier Vitamine d'Ivanne Soufflet. Alors autant les explications de la veste Aime comme Modeste étaient pour le moins sommaires, les explications d'Ivanne sont un vrai bonheur pour les couturières débutantes ou pas. C'est détaillé, clair, didactique, elle fait partie de ces créatrices qui permettent aux couturières amateurs de progresser bref je suis très fan de ces propositions (là aussi le pantalon SAIKI est en projet).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boutons fantaisie de mon stock chinés il y a déjà longtemps. 

 

 

 

Vous le voyez le shopping en boutique ne me manque pas, et j'avoue plus je couds, plus j''hésite à acheter du tout fait, tant j'ai plaisir à me constituer ma garde-robe. 

 

 

 

Bon vous l'aurez compris j'ai tout de même hâte de porter tout ça !!!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 12:10

 

 

 

Les dernières nouvelles limitent encore nos déplacements, on l'espère pour la bonne cause et pour venir à bout de cette vilaine chose pas si sympathique que ne voudrait le laisser supposer ce dessin. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l'instant tout autour de nous pas de cas, il semble même aux dernières nouvelles que la Sarthe s'en sorte mieux que ses voisins des Pays de la Loire. 

 

 

 

Bien évidemment on prend tout cela avec philosophie, pas d'autre choix que d'attendre que la période vaccinale qui va s'étaler sur plusieurs mois permette une couverture suffisante pour qu'enfin cette épidémie ne soit qu'un mauvais, très mauvais souvenir. 

 

 

 

 

Tout cela pour évoquer les sorties qu'on ne fait plus, les voyages qu'on ne peut envisager avant plusieurs mois... et je ne sais pas vous, mais moi j'ai quelques destinations en tête et dès que possible on partira prendre un bon bol d'air à la mer ou dans d'autres lieux plus éloignés. 

 

 

 

En attendant je me fais plaisir avec un petit bricolage réalisé après la découverte de Pauline du site FERE  qui illustre des pays ou des villes, voire des quartiers de Paris avec des dessins simplissimes mais explicites. Elle vend ses affiches en format A4, je les ai détourné en format carte postale (10 x 15) pour décorer un petit lieu de vie où on passe selon une étude très sérieuse trois ans de notre vie (les femmes y passant en moyenne 3 mn, les hommes 2 !!!). 

 

 

J'ai fait une sélection qui rappelle de bons souvenirs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et puis notre dernier voyage 

 

 

 

 

et quelques dessins aussi évoquant là encore de bons séjours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour vous quelle serait votre destination au sortir de toute cette crise ??? qu'elle soit proche ou plus lointaine. 

 

Bon week-end. 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 10:16

 

 

Je lisais hier un article annonçant la mort des vœux écrits tant le prix du timbre devient dissuasif...  pas faux à 1.08 € depuis le premier janvier, (encore que il parait qu'on ne doit pas se plaindre au Danemark le même timbre est à 1.60 € !!!), on a bien vite compris pourquoi les vœux virtuels sont privilégiés désormais

 

 

 

Perso, je n'aime pas du tout le SMS reçu à 0 h 05 le premier janvier parce qu'on est dans la liste des destinataires... je résiste encore cette année à cette façon de faire et j'ai envoyé pour le plaisir, des cartes de vœux "faites maison", pour le plaisir certes de la création en pensant que les destinataires apprécient sans doute (enfin bon j'espère) une carte pas ordinaire sortant du lot habituel. 

 

 

 

Le blog a pour grand avantage de conserver mémoire des mes créations précédentes 

 

 

 

2013

 

 

 

 

2014

 

 

 

 

 

 

2015

 

 

 

 

 

 

2016

 

 

 

 

 

 

2017

 

 

 

 

 

 

2018

 

 

 

 

 

 

2019

 

 

 

 

 

 

 

2020

 

 

 

 

 

 

Et enfin pour 2021, j'ai d'abord emprunté au chat quelques mots,

 

 

 

 

 

un peu de découpe et en pop-up à l'intérieur 

 

 

 

du papier métallisé, des emportes pièces (Soan a adoré participé), de la colle et voilà !!

 

 

 

 

 

Je dois bien avouer que depuis que j'ai découvert les infinies possibilités de la Cricut Maker, les cartes faites maison ont encore de l'avenir !!

 

 

Bonne semaine à vous

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2021 6 02 /01 /janvier /2021 11:34

 

 

Pour les voeux de 2021, je vous ai missionné Grégoire qui fait ça très bien. 

 

 

Rien ou presque rien à ajouter... tant à l'aube de cette nouvelle année les incertitudes demeurent... juste 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 16:20

 

 

 

Impossible de poursuivre sur ma lancée du relooking des meubles, et plus précisément du voltaire,  puisque une pièce de la maison est en chantier depuis quinze jours...

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps là, parce que les projets ne manquent pas, et que je suis incapable de ne rien faire, un projet couture finalisé.

 

 

Dans la dernière édition, du Fibremood, j'aime beaucoup le chemisier HONEY

 

 

 

 

 

 

 

notamment son col plissé, mais il est très gourmand en tissu et mon coupon ne suffisait pas. J'ai donc repris le patron d'Ivanne Souffletla chemine Vitamine, qui à l'instar de tous ses autres patrons permet énormément de possibilités et de versions.  Ici j'ai utilisé le supplément col et je l'ai réalisé en manches longues. Pour le tissu un joli crêpe rose trouvé l'autre jour chez Self Tissus. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un modèle assez simple mais cela m'a permis de réviser la confection de fentes indéchirables sur les manches.

 

 

Autre réalisation plus rapide celle-ci a été le béret Montmartre proposé (gratuitement) par  Anne-Charlotte sur son blog ici, idéal pour utiliser ses chutes (encore que 50 cm sont nécessaires).

 

 

Pas de chute , mais un morceau de lainage rose poudré trouvé lui aussi chez Self Tissus. 

 

 

POur mon premier, ayant peur qu'il ne tienne pas sur ma tête, je l'ai fait un peu trop grand, un deuxième bleu celui-là est en projet. 

 

 

 

 

 

 

Dernière info, Ivanne Soufflet propose elle aussi un tuto gratuit (attention jusqu'au 24 décembre seulement) pour réaliser un bonnet le YO

 

 

 

 

 

 

Tuto ici

 

Bon week-end... ici une bibiche qui arrive pour quinze jours de vacances !!!!

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 19:47

 

 

Dans notre nouvelle maison, nous n'avons pas perdu de surface, mais la configuration différente des pièces fait que nous avons un espace salle à manger distinct désormais de l'espace salon. Nous avions depuis de nombreuses années, une table en verre assez grande qui dans l'espace SAM s'est avéré trop imposante. L'idée était donc d'avoir une table plus petite avec rallonges si nécessaire, qui puisse être plus en harmonie en couleurs et en proportion.

 

 

Je suis sur IG depuis plusieurs mois Marie sarthoise animatrice de la marque Eléonore déco, et j'admire ses talents à redonner une nouvelle vie à des meubles. J'ai donc franchi le pas en relookant non pas une mais deux tables rondes. 

 

 

 

La première pour "me faire la main" a été chinée chez les grands parents d'une de mes belles-filles.

 

 

 

AVANT (dans son jus)

 

 

 

 

Il s'agit d'une petite table usée par le temps, j'y ai même retrouvé les empreintes du hachoir à viande (vous savez celui qu'il fallait tourner avec la main) sous le plateau, Après nettoyage et ponçage et vitrification du plateau,  plus la peinture des pieds, elle a retrouvé un peu d'allure.

 

 

 

 

APRES

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième table chinée sur le bon coin présente l'avantage d'avoir trois rallonges permettant en fonction du nombre de convives d'agrandir le cercle !! La qualité du bois est également très différente, puisqu'en chêne et vernie elle avait moins de défauts que la première. 

 

 

AVANT

 

 

 

 

 

 

 

Après nettoyage et ponçage pour une remise à nu du bois qui s'est avéré très beau,

 

 

 

 

 

j'ai fini par  deux couches de vitrification pour la protéger et bien sûr de la peinture là aussi des pieds dans une couleur se rapprochant de nos autres meubles. 

 

 

 

APRES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour un budget très correct, voici deux tables qui changent vraiment l'ambiance de notre maison. Je suis très heureuse de ce projet concrétisé.

 

 

 

Et devinez la suite !!!! 

 

 

 

 

image d'illustration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 17:10

 

 

Aphorisme permettant sans trop de rancoeur de supporter qu'on a travaillé pour rien.  

 

 

C'est une histoire de tissu et de modèle non adapté... il faut que j'accepte (enfin !) l'idée que non tout ne m'est pas possible en couture et que certains accords tissu/modèle ne sont pas compatibles. Je dois encore y travailler. Je suis assez admirative des filles qui sur les blogs ou sur IG savent d'emblée l'accord parfait du tissu qu'elles ont acheté avec tel ou tel patron, à l'inverse elles savent aussi quel est le modèle le plus adéquat avec le patron qu'elles envisagent.  

 

 

 

Moi je craque souvent pour un tissu, (et c'est bien là mon erreur) sans savoir ce que je peux en faire. Il en va ainsi de ce superbe tissu en laine bouilli brodé trouvé aux coupons de St pierre en octobre

 

 

 

 

 

 

je le trouvais superbe et je m'étais fait plaisir. Avec trois mètres j'avais largement de quoi me faire un manteau et l'idéal avec la laine bouillie c'est que c'est possible sans doublure. 

 

 

 

Après couture du manteau avec un modèle assez simple, au premier essai il fallait se rendre à l'évidence je portais ... une robe de chambre. J'en fus confortée par Mr ToutDouceMans passant par là qui me fit avec sa délicatesse habituelle "oui bon mais..." bref échec total et rage d'avoir gâché un si beau tissu pour un rendu si pitoyable. Pas de photo de cette étape, je ne suis pas fière de moi. 

 

 

 

Après réflexion et après avoir défait entièrement les coutures... j'ai essayé de trouver un modèle compatible cette fois avec les morceaux découpés. Et l'idée a été de refaire la petite veste rose acheté chez J. Riu il y a fort longtemps !!

 

 

j'ai même retrouvé l'article où j'avais déjà reproduit cette veste en vert en 2013 ici !!

 

 

Mais depuis, nous avons déménagé et impossible de retrouver trace du patron que j'avais reproduit à l'époque... donc opération recommencée et voilà ENFIN ma nouvelle jolie veste en laine bouillie brodée qui cette fois me va beaucoup mieux. 

 

 

 

 

 

Ouf voilà un projet qui finit bien, et dont je tire plusieurs leçons et je finirai donc par un autre proverbe 

 

 

 

A quelque chose malheur est bon

(dans tout évènement pénible il y a quelque chose à prendre)

 

 

Bon week-end 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 15:31

 

 

Dernier calendrier destiné à Arthur et Nora... j'ai pour cette dernière production utilisé la proposition d'une graphiste et illustratrice de talent Marion du blog Kriboute, une maison pain d'épices à imprimer et à coller. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sur les photos je vois un petit problème avec le toit (sûrement pas étanche celui-là !!!) mais les petits ne m'en voudront pas je pense. 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0