• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 14:14

 

 

Je m'explique...

 

 

Poursuivant la découverte de quelques séries après celles du confinement (voir ici), j'ai regardé sur Arte il y a quelques semaines "au nom du père" du scénariste danois Adam Price .

 

 

 

 

 

 

 

 

Les saisons de cette série nous permette de suivre une famille de pasteurs danois de père en fils, un père poursuivant la lignée, deux fils l'un promis à la même fonction mais préférant partir dans l'armée, l'autre rebelle basculant dans un autre univers, celui du bouddhisme en rupture avec la transmission (très, très résumé). Dit comme cela ça ne donne pas forcément envie, et bien moi j'ai adoré. L'ambiance est sombre, à l'égale de la ville et des côtes danoises et pourtant on s'attache aux personnages, à leurs tourments.

 

 

Le père, personnage ambigu, excessif est formidablement joué par Lars Mikkelsen le frère ainé de Mads Mikkelsen, et là petite digression ce dernier est le chouchou absolu de Bellzouzou qu'elle a d'ailleurs mis en première page de son blog, allez la voir elle est vraiment drôle et chacun de ses post est un régal. 

 

 

 

Bon revenons à nos séries, puisque le scénariste a aussi produit, et avait d'ailleurs commencé par la série Borgen que je voulais regarder depuis longtemps et qui a été diffusée sur Net...x il y a peu (pour info, la série est redifusée en ce moment sur Arte).

 

 

 

 

 

Je me suis régalée là encore, cette fois on est au cœur du monde politique danois, un système multi-partis, et la première saison nous fait découvrir le sein même du "château" surnom donné à l'équivalent de notre parlement, en suivant la première ministre jouée par l'excellente Sidse Babett Kudsen dans sa vie politique mais aussi personnelle, on s'attache réellement à son personnage, la saison 4 semble être sur les rails, j'ai hâte ! 

 

 

 

 

 

On ne s'ennuie pas, là aussi les personnages sont suffisamment travaillés pour qu'on puisse les trouver  intéressants. Et la ville de Copenhague est là encore très présente, comme dans les quatre films vus ces dernières semaines, adaptations des livres de l'écrivain danois Jussi Adler-Olsen 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ayant lu les romans, j'ai trouvé les adaptations cinés très réussies, deux policiers très différents amenés à enquêter sur des crimes liés à des histoires et des traumatismes du passé. 

 

 

Vous me direz donc pas de hasard le Danemark nous appelle !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui connait  ?

 

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 18:26

 

Cette année pour changer un peu et nous dépayser nous avons fait le choix de partir à Londres afin d'y passer les dernières heures de 2017 et profiter des réjouissances traditionnelles proposées par cette capitale à savoir le feu d'artifice sur la Tamise et la parade du premier de l'an. 

 

Arrivés à la Gare de Saint Pancras, nous voilà déjà dans l'ambiance, la décoration de la gare est superbe (photo trouvée sur le net)... le sapin est recouvert de roses (en papier), c'est magnifique.

 

 

 

 

Nous avions réservé un hôtel situé à proximité du London Bridge et du Tate Moderne au bord de la tamise, et surtout très facile d'accès en métro. L'hôtel a été redécoré il y a peu, l'accueil fut tout à fait agréable et on verra plus loin que le personnel a été pour nous sympathique. 

 

 

 

 

 

 

Le premier soir, nous avons fait un peu de marche pour trouver un restaurant que nous avait indiqué un ami.

 

 

 

 

 

Situé dans un quartier rénové, les docklands. On se serait presque cru à Saint Tropez, les bateaux nichés là dans de petites marinas sont somptueux... 

 

 

 

La ballade du retour nous permet de voir la mutation complète de ce quartier avec notamment cette galerie couverte qui  était à une époque un lieu de déchargement pour les bateaux.

 

 

 

 

 

Mais aussi d'emprunter le Tower Bridge

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, direction Harrods que nos amis ne connaissaient pas, les rayons alimentaires sont incontournables surtout en cette saison. Devinez mes centres d'intérêt ????

 

 

 

 

 

oui, il s'agit bien de gâteaux !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le magasin est immense, mais pas question d'y passer trop de temps, en même temps malgré les soldes, les prix y sont XXL... et puis nous avons tellement d'autres lieux à visiter.

 

 

Ma copine ne connaissait pas le magasin Liberty... que c'est beau !!

 

 

 

 

 

 

J'ai craqué pour un petit peu de tissu... regardez l'emballage, même lui est très joli (et je ne vous parle pas du tissu) !!

 

 

 

 

 

Regent Street, Carnaby Street, et puis évidemment Covent Garden... la première journée nous avons fait (enfin nous les filles !) 16 kilomètres !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain matin, direction le Borough Market situé tout à côté de l'hôtel, il s'agissait de compléter nos achats pour le réveillon (foie gras et champagne étaient dans les valises déjà ). 

 

 

 

 

 

Les étals sont superbes et bien achalandés même le dimanche... tout donne envie (hummm sauf les prix !).

 

 

 

 

 

 

Des champignons inconnus !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les achats faits, nos amis partis visiter la Tate Modern, nous on prend le bateau qui nous amène directement à la Tate Britain, La ballade est rapide mais permet néanmoins de voir des attractions ou sites célèbres.

 

 

 

Le London Eye

 

 

et puis bien sûr Westminster et big Ben en plein travaux !

 

 

 

Au Tate Britain, Monsieur ToutDouceMans admire les belles toiles de Turner

 

 

 

 

 

 

 

Pour notre repas du réveillon, nous avions donc "négocié" avec le personnel de l'hôtel (qui ne fait pas restaurant évidemment), une place dans la salle du petit-déjeuner. Voici donc notre table de fête  !!! 

 

 

 

 

 

 

Direction ensuite le feu d'artifice que nous avons comme des milliers de personnes vu de très loin (sinon places payantes à 10 $ qu'il faut acheter dès octobre !). Franchement ce ne sera pas notre meilleur souvenir, de loin point de magie, il nous a semblé très court (13 minutes) et pas grandiose. Mais l'ambiance était là et comme des milliers de personnes nous avons eu le plaisir de partager un moment unique.

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous allons vers Picadilly où doit débuter la traditionnelle parade du premier de l'an qui débute à 12 heures. Nous trouvons une place idéale pour profiter de ce défilé très bon enfant et haut en couleurs 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà donc un rapide aperçu de ce changement d'année londonien... et déjà on pense à l'année prochaine,  on ira où ??? 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2018 2 02 /01 /janvier /2018 11:27

 

 

Traditionnels et incontournables, à mon tour de vous adresser mes souhaits d'une belle et heureuse année 2018. 

 

 

En image avec cette jolie vue de Westminster, Londres se préparait alors au feu d'artifice (d'où les barrières), je vous reparlerai de notre court séjour Londonien après le tri de quelques photos.

 

 

 

 

 

Et en poésie en partageant ce poème qui nous a été envoyé par un de nos amis. 

 

 

Moi en voeux toujours plus

Instaurons la fin de la faim
Plus de guerres, qu'elles nous fichent la paix
Dites "acteur" et jamais dictateur
Désintégrons à jamais les odieux d'hauts dieux

Aimons-nous les uns, les unes
Jamais contre les autres ou alors tout contre


Respectons la terre
Durablement et sans nous taire


Caressons la faune
En prélude à l'après-midi


Déclarons notre amour aux arbres
Sans jamais le graver 

Libérons. Egalisons. Sororisons. Fraternisons.
Accueillons. Solidarisons. Ironisons. Poétisons.
Bandaisons. Clitorisons. Respectons la parité (la marité ?)
Frondons et frondaisons, faisons l'amour sur canopée

Vive 2018 ! Année de la suite...
Dans nos idées, dans nos espoirs et dans nos actes

 

Didier RIBOT Décembre 2017

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 12:16
Le pont Charles
Le pont Charles
Le pont Charles

Le pont Charles

 

Ville d'architecture et de culture, riche d'un passé tumultueux Prague est une ville facile à visiter. C'est donc le voyage de cette fin d'année que nous avons effectué avec nos amis de l'est.

Petit séjour à quatre bien sympathique. Froid dehors mais très chaud de ces moments partagés dans la découverte pour eux de cette bien jolie ville, nous l'avions quant à nous déjà visité en été, donc on va dire qu'on a redécouvert la ville.

Passiflore a commencé à vous raconter et vous montrer le périple Prague 1 ici, et Prague 2

 

Prague avec les amis.

 

Nous avons fait le choix de prendre pour nous quatre une guide sur deux demi-journées, choix très judicieux puisque particulièrement férue d'histoire celle-ci a bien su nous faire partager son amour de Prague en nous racontant moults anecdotes et en nous montrant des lieux qu'on aurait sans doute pas vu sans elle puisque hors des guides. Comme la bibliothèque municipale où nous avons pu voir  l'oeuvre de MATEJ KREN La tour de livres appelée aussi idiom. Une sculpture réalisée avec des livres, un jeu de miroirs à l'intérieur nous laisse à penser que le fond est sans fin.

Prague avec les amis.
Prague avec les amis.

 

Prague est aussi ville de musique, les propositions de concerts sont nombreuses, et faire un choix n'est pas toujours aisé.

Nous avons assisté à deux concerts à chaque fois dans un lieu superbe. Le premier dans la chapelle du KLEMENTINUM, la chapelle aux miroirs où nous avons entendu plusieurs extraits notamment des 4 saisons de Vivaldi, mais aussi du Mozart, du Bach

Prague avec les amis.Prague avec les amis.
Prague avec les amis.

 

Le deuxième concert a eu lieu dans la synagogue espagnole

Prague avec les amis.
Prague avec les amis.

 

Sans transition aucune, sur le registre de la nourriture, on va dire qu'il y a de tout... du roboratif comme le goulasch dont j'ai trouvé une recette ici 

 

 

Prague avec les amis.

 

Pour les gâteaux je les ai surtout regardé dans les vitrines (peu nombreuses en vérité)

Prague avec les amis.
Prague avec les amis.
Prague avec les amis.

 

Prague est aussi la ville des marionnettes, il y a même un théâtre national des marionnettes où l'on peut régulièrement assister à des spectacle.

 

On en trouve beaucoup dans les boutiques destinées aux touristes. Juste à côté de notre hôtel nous avons pu visiter une jolie boutique plus traditionnelle.

Prague avec les amis.

 

Et puis pour l'anecdote, quand je pars dans un pays étranger, je cherche sur internet des adresses de magasins de tissus, au cas où. J'avais donc ma liste et oh joie, oh bonheur dans la rue de l'hôtel à 200 mètres pas plus, le premier de ma liste... danse de la joie... une boutique à la devanture vieillotte, à l'intérieur un choix immense, c'est franchement foutraque, nous les filles fouinons un peu pendant que les hommes nous attendent sur le trottoir, autant dire qu'on a pas pu y rester les heures que cela aurait pourtant nécessité !! j'ai acheté (seulement) deux coupons. J'ai juste aussi vu de l'extérieur des devantures intéressantes.

Prague avec les amis.Prague avec les amis.
Prague avec les amis.Prague avec les amis.

 

Noël est partout dans la ville. Il y a beaucoup de petits marchés embaumés par les odeurs de vin chaud, de barbecue et de gâteaux à la cannelle les trnelnik que bien évidemment on a goûté !!

Prague avec les amis.

 

Des sapins de Noël aussi... des petits, des grands comme celui de la place de la vieille ville.

Prague avec les amis.

 

Vu d'en haut après la montée en haut de la tour de l'Hôtel de ville (ouf faite en partie avec un ascenseur !!) avec vue sur l'Eglise Notre dame du Tyn.

Prague avec les amis.

 

Mais on a trouvé aussi des sapins plus originaux !!! situé près d'un restaurant, ceci expliquant peut être cela !!

Prague avec les amis.

 

Le dernier après-midi nous sommes retournés sur les hauteurs de Prague,  (sans les amis repartis plus tôt), au monastère de Strahov au dessus de la colline de Petrin.

Ensemble architecturale roman, puis gothique, il fut en partie détruit pendant la révolte hussite contre l’église catholique, il fut reconstruit en style baroque, symbole de la pacification de Prague.

La vue du haut de la colline est superbe.

 

 

 

Prague avec les amis.

 

Nous avons pris le temps de visiter les anciennes bibliothèques du monastère qui peuvent être vues sur les pas de porte.

La salle philosophique  est haute de deux étages, elle est meublée de bois et de style classique.

La salle théologique  est plus ancienne (1720) et de style baroque. Les deux sont absolument magnifiques.

Prague avec les amis.
Prague avec les amis.

 

Voilà un bien court reportage sur notre périple praguois. On aurait bien aimé de la neige car il nous semble que la ville doit être encore plus belle parée de blanc, mais en définitive nous avons eu pendant ces quatre jours un très beau soleil  c'est sûrement mieux et plus pratique pour découvrir la ville.

Prague avec les amis.

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 10:10

 

Elle avait pourtant bien commencé.

 

J'ai été ravie d'assister en cette veille de 14 juillet à une cérémonie républicaine.

 

Elle était là pour rappeler que la défense de nos valeurs sous les couleurs de la France n'ont pas été un vain mot en des temps pas si lointains.

 

Nous étions loin de penser à ce moment là qu'une nouvelle fois ces couleurs seraient à déployer à une autre occasion que ces cérémonies ou autour d'une finale de foot.

 

 

Quelle (triste) semaine

 

 

La soirée s'est terminée avec le feu d'artifice tiré au Mans le 13 juillet. Les lieux choisis pour les tirs se situent en plein centre ville autour de la Sarthe, ce qui limite la hauteur des projectiles (pas plus de 60 mètres).

 

De fait le spectacle n'est sans doute pas très grandiose en regard de certains autres, (wouhaa celui tiré à Paris vu à la télévision, pas le même buget aussi !!),  mais la configuration des lieux permet justement à une foule très importante d'être là et d'apprécier la proximité et la magie des lumières.

 

Quelle (triste) semaine

 

 

La semaine devait se poursuivre avec une invitation à diner faite aux amis pas vus depuis quelques semaines.

 

 

Nous nous étions répartis les choses, à Jane l'idée de l'entrée froide (aile de raie, dés de tomates, tranches de concombres le tout sur un lit de fromage type petit Billy), on a laissé à l'homme la grillade à la plancha (un morceau de paleron mariné) et la ratatouille faite maison, à moi évidemment le dessert : une tropézienne revisitée par Christophe FELDER, recette extraite du livre offert à Noël (j'en ai encore plein à tester, un régal ce livre là).

 

 

 

 

Quelle (triste) semaine

 

Cette tropézienne, reprend les codes classiques de la recette d'origine  : une brioche (à commencer la veille) imbibée de  fleur d'oranger, une crème pâtissière parfumée elle aussi à la vanille et à la fleur d'oranger mélangée à de la chantilly faite maison et des abricots légèrement poêlés.

Quelle (triste) semaine

 

 

Un peu de douceur dans un monde bien brutal en ce moment.

 

 

Et encore ce matin, on reparlait de notre si beau voyage à Istanbul, inenvisageable désormais...

 

 

Istanbul avril 2013

Istanbul avril 2013

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 10:49

Quelques chiffres pour commencer :

 

La Hollande est un pays d'un peu plus de 16 millions d'habitants, à elle seule, la capitale Amsterdam en compte plus de 800 000 ! Dans cette même ville, il y a un peu plus de 880 000 vélos et chaque jour ce sont près de 500 000 qui sont sortis et qui se croisent dans les rues.

 

Alors oui Amsterdam est bien la ville du vélo, il y en a partout !! il faut y faire attention, ils sont prioritaires, on a hésité à en louer, mais on a renoncé considérant que pour rouler dans la ville, cela demande une très grande habitude et maîtrise ce que nous n'avons pas forcément plus habitués que nous sommes à rouler sur des pistes cyclables tranquilles et sans croisement.

 
Voici une toute petite partie du parc de stationnement des vélos à côté de la gare centrale, mais vraiment une toute petite partie.

 

Amsterdam

Sinon dans les rues c'est partout ça

Amsterdam

Alors on a beaucoup marché, mais pas que... on a aussi utilisé le tramway, le bus, le métro, le train aussi pour aller visiter Haarlem située à un quart d'heure de la capitale, on a aussi fait un tour en bateau dans la ville et on est même monté dans la grande roue pour une vue imprenable sur la ville.

Amsterdam
Amsterdam

C'est une évidence, à Amsterdam il a beaucoup d'eau et donc... beaucoup de ponts !! des petits, des grands, des qui s'ouvrent, des qui tournent, des vieux, des neufs...

Amsterdam
Amsterdam

Il y a des bateaux et des maisons sur l'eau.

AmsterdamAmsterdam
AmsterdamAmsterdam

Des maisons au style si particulier et aux couleurs reconnaissables, parfois ça penche un peu...

Amsterdam
Amsterdam
Amsterdam

Nous avons sillonné les rues, avons vu une file d'attente impressionnante devant la maison d'Anne Franck. Voici la maison de l'extérieur et vue du bateau.

Amsterdam

Nous avons fait le choix sur une journée de nous rendre à Haarlem, ville de 150 000 habitants située à seulement 20 kilomètres d'Amsterdam.

 

Nous avons apprécié le calme relatif de cette ville bien moins fréquentée que sa grande voisine, avec le charme en plus notamment de ces petits endroits enclavés qu'il nous faut chercher et découvrir.

La place centrale

La place centrale

Qu'y a t'il derrière la porte ???

Qu'y a t'il derrière la porte ???

Un petit jardin !!

Un petit jardin !!

Mais évidemment que serait la Hollande sans cela ?

 

Nous en avions bien vu quelques uns par les vitres du train mais avons été surpris de voir celui-ci pratiquement dans le centre ville de Haarlem.

 

Amsterdam
Amsterdam

Dernière journée : grande ballade à deux dans la ville, les filles ayant je ne sais pour quelle raison priviliégié un peu de shopping !!.

 

Au décours de notre marche on a admiré un personnage célèbre de la ville : Rembrandt dont j'ai lu qu'il était d'une rare pingrerie, Il a ainsi organisé la rumeur de sa propre mort  afin que ses oeuvres puissent être vendues plus facilement et il n'est réapparu qu'ensuite récupérant ainsi le montant des ventes !!

Amsterdam

Une pause bienvenue au Het Beginjhof (le Béguinage), un havre de paix situé en plein centre ville alors qu'à deux cent mètres à peine la rue piétonne et commerçante grouille de monde.

Amsterdam

Une autre halte ensuite dans l'immense Vongelpark, qui n'est pas sans faire penser à Central Park dans ses dimensions et dans l'esprit.

 

 

 

Amsterdam

On finira la journée au Musée Van Gogh qui fait nocturne le vendredi de 19 à 22 heures, mauvaise idée !! parce qu'après une journée de marche on était très fatigués, alors que le musée est immense et demande du temps !!

 

Nous avons pu toutefois y voir l'exposition mettant en parallèle Munch et Van Gogh et l'on découvre que Munch n'est pas seulement l'artiste du "cri".

 
Pour Van Gogh nous avions déjà vu un des tableaux de la série des tournesols à la Pinakothek de Munich l'année dernière.

 

Celui de Munich avec 12 tournesols.

Celui de Munich avec 12 tournesols.

Un deuxième est visible à Amsterdam (en reste 4 à voir : un à Londres, un à Arles, un autre à Tokyo, à Philadelphie), le septième a brulé en 1945 au Japon.

Celui d'Amsterdam compte 15 tournesols.

Celui d'Amsterdam compte 15 tournesols.

Pour les souvenirs, évidemment on a rapporté quelques bulbes de tulipes et du fromage !! moi j'ai bien lorgné sur tout ça

Amsterdam
Amsterdam

Tous ces tissus se trouvent au Marché Albert Cuyp ouvert tous les jours !! un choix fou... mais des pris pas forcément attractifs. Il semble que le marché le plus intéressant question tissus ait lieu le lundi matin... bon c'était aussi bien ainsi, il parait qu'il faut que je vide un peu mon stock !!

 

Sinon j'ai vu quelques petites choses dans les deventures de boutiques bien amusantes.

 

Pour la couture 

Amsterdam
Amsterdam

Et pour la gourmande que je suis

Amsterdam
AmsterdamAmsterdam
Amsterdam

Partager cet article

Repost0