• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 17:14

J'ai découvert Aglaé et Isabelle dans un article sur rue89 cet été, et depuis je me régale à aller voir leurs vidéos qu'elles mettent ici

 

Chaque semaine il y en a une nouvelle. 

 

Elles sont copines depuis de nombreuses années, et ce qui pouvait paraître pour elles au début une blague s'est transformé en quelque chose de plus fin que cela.... elles interrogent et s'interrogent sur des sujets qui pour certains peuvent paraître anodins, mais, mais...

 

J'ai sélectionné la vidéo sur l'épilation que je trouve poilante désopilante...

 

 


#Epilation : On a jamais autant dépoilé les... par Camweb

 

 et vous invite à aller voir leurs vidéos ici...

 

  
polygamy@2012 par Camweb

 

 

Bon dimanche !!

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 18:05

Non, non je ne vais pas vous parler de confiture (que je ne sais pas faire), mais la manger oui sans problème !!!

 

Qui dit pots vides, dit recyclage...

 

 

Pour mon atelier et une meilleure visibilité de mes nombreuses bobines de fil entassées jusqu'àlors, j'ai trouvé son idée astucieuse...

 

 

Bleue-copie-1.jpg

 

 

Vert.jpg

Rouge.jpg

 

 Jaune.jpg

 

Rose.jpg

 

Tout cela nécessite un peu de découpage, de transfert tissu, un peu de couture, de collage, de la peinture aussi et au final  

 

 

  ensemble.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 14:03

Un article dans notre quotidien hier l'indique, après les lycéennes, les collégiennes sont elles aussi désormais adeptes du sac à main. "... en cuir ou similicuir bicolore, à paillettes - grande tendance de cette année - en cabas rigide ou en toile souple, les modèles qui cartonnent s'inspirent des marques des mamans comme Longchamp ou Vanessa Bruno".*

 

Pourtant comme l'indique dans l'article un kiné ces jolis sacs "ne sont pas vraiment adaptés à un usage scolaire"

 

Aller donc expliquer ça à une jeune ado qui se préoccupe BEAUCOUP de l'apparence et de son style vestimentaire au collège (le choix de la tenue du jour de la rentrée est déjà fait !!).  Je transige un peu avec notamment la possibilité qu'elle a et qu'elle devra utiliser, de mettre pas mal de cahiers et livres dans le casier prévu à cet effet au collège. 

 

Si elle a fait le choix de s'acheter elle-même un sac à main, elle m'a aussi demandé un sac home-made (soyons fous ce sera deux !!) pour varier un peu. Ayant beaucoup de mal à refuser quelque chose à mini-moi, et soyons honnêtes, adorant les fabriquer, voici les nouveaux sacs de la rentrée.

 

  Prune, ruban rose 28-aout-2013-004.JPG

  Kaki, ruban noir

28-aout-2013-007.JPG

 

 

 

* Source Ouest-France édition du 27 août 

 

Sac réalisés avec l'aide du Tuto de Mina ici

Partager cet article
Repost0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 12:06

Nos villes et leurs patrimoines historiques sont de plus en plus souvent mis en lumière la nuit.

 

C'est le cas à Chartres, à voir ici chez les Framboisiers ou à Nancy et sa très belle place Stanislas (découverte cet été pour ce qui me concerne) ici chez Célani.

 

Le Mans depuis plusieurs années propose également aux visiteurs de plus en plus nombreux de découvrir la  ville animée et illuminée et plus particulièrement "le vieux Mans", la Cathédrale et la muraille gallo-romaine ; c'est toujours superbe et très apprécié par tous, c'est visible jusqu'à la fin de la semaine il était temps d'y aller... je vous propose quelques clichés de la Cathédrale prises au téléphone... cela mériterait une plus belle qualité...

 

 

Chimeres-2013 1099

 

 

Chimeres-2013 1105

 

 

 

Chimeres-2013 1112

 

Chimeres-2013 1117

 

 

Chimeres-2013 1126

 

 

Chimeres-2013 1129

 

 

Chimeres-2013 1134

 

 

Chimeres-2013 1139

 

Chimeres-2013 1151

 

 

Chimeres-2013 1156

 

 

Chimeres-2013 1164

 

Cette mise en lumières a été créée par Skertzo ; sur son site vous pourrez voir de bien plus belles photos et plein d'autres de ses réalisations, notamment celles qu'il a faites à la fête des lumières de Lyon.

 

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 12:55

Comment définir la soirée passée au pied de la Cathédrale la semaine dernière  ? spectacle, lecture, rencontre, narration ???

 

 

Divers-bis 1082

 

Soirée organisée dans le cadre de la nuit des Chimères, ce fut pour nous l'occasion d'entendre Bernard PIVOT nous lire quelques extraits de son livre "les mots de ma vie", mais aussi de jouer avec lui avec quelques mots de notre langue 

 

 

 

Divers-bis 1089

 

 

Bernard PIVOT c'est pour moi l'animateur d'émissions littéraires telles Apostrophes dont je me souviens le plus, mais aussi "d'ouvrez les guillemets" puis de Bouillon de culture.

 

 

 

Divers-bis 1093

 

Durant la soirée, outre les jeux avec les mots, il a évoqué sa jeunesse lyonnaise et bourguignonne, ses débuts de journaliste et le hasard qui a voulu qu'il commence au Figaro Littéraire alors qu'il se voyait plus journaliste sportif, ses rencontres avec des auteurs aussi connus que Nabokov ou Marguerite Yourcenar.

 

Un vrai plaisir que de l'entendre ainsi égréner quelques souvenirs avec autant d'humour ou de tendresse.

  

Pour le plaisir quelques extraits de son livre :

L'amour est une voiture à double chevron qui ne marche pas au super, mais au temps. il faut le plus souvent faire le plein de temps.

Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour. Qui oublie cet axiome de bon sens met son couple en danger. ..


Le travail utile est toujours effectué par des individus qui n'ont pas atteint leur niveau d'incompétence.

 

L'avantage de la mauvaise mémoire est qu'on jouit plusieurs fois des mêmes choses pour la première fois.

On peut aussi le suivre sur l'oiseau bleu (@bernardpivot1)... et lire le livre qu'il vient
 de sortir  "les tweets sont des chats"

 

Résumé du livre : « Quand je me suis intéressé aux réseaux sociaux, j ai tout de suite eu envie d aller sur Twitter... A chacun, il est possible de considérer Twitter comme une sorte de journal personnel intermittent, lié ou non à l actualité. D y écrire ce que bon lui semble. D y pratiquer l exercice de la cogitation ou l art de l observation. D y convoquer des souvenirs. D y utiliser, bien sûr, l humour, le calembour, la farce. Ou de s y adonner à la philosophie. Bref c est le cas de le dire-, de twitter sérieux ou amusant, sans toutefois se prendre au sérieux, ni prendre ses abonnés pour des engourdis du cervelet. C est ce que j ai essayé de faire pendant un peu plus d un an. »
Bernard Pivot


Depuis plus d un an, Bernard Pivot démontre brillamment que Twitter n a rien à voir avec l âge. Fort de près de 100 000 abonnés, il est devenu au gré de ses humeurs, de ses lectures, de ses voyages, de ses discussions, un orfèvre du message en 140 signes.
Ce petit livre réunit ses tweets préférés, érudits, polémiques, mélancoliques ou malicieux.

  

 

Quelques tweets choisis un peu- au hasard :

 

Dans ses derniers jours, le Roi-Soleil n'était plus que l'ombre de lui-même, ce qui était encore considérable

 

À vendre ou à acheter, sur Internet ou en magasin, le bonheur fait beaucoup d'argent

 

Blé, oseille et radis sont trois métaphores qui entretiennent l'illusion que l'argent pousse si on le sème

 

Bonne semaine et bon courage à certaines qui reprennent le travail !!

 

 

Partager cet article
Repost0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 09:56

Ce midi déjeuner entre amis, la copine m'a demandé de re-faire la tarte au chocolat si appréciée lors de notre dernière dégustation oenologie... Je ne sais pas si elle sera accompagnée de ce si fameux vin (chut c'est une surprise !)

 

  P1100553.JPG

 

Pour la recette :

 

D'abord faire une pâte sablée sucrée (la veille de préférence) :

Mélanger 125 g de beurre mou avec 80 g de sucre glace et 1 sachet de sucre vanillé, ajouter un oeuf et mélanger encore le tout. Intégrer ensuite un peu de sel et 200 g de farine rapidement et sans trop pétrir la pâte. Recouvrir d'un film plastique et mettre au frais.

 

Le lendemain, foncer un fond de tarte (22/24 cm) remettre au froid pendant environ une demi-heure, préchauffer le four à 180° et faire cuire à blanc pendant environ 25 mn puis laisser refroidir.

 

Croustillant praliné :

Faire fondre 30 g de chocolat au lait à feu doux, y ajouter 50 g de pâte à tartiner (type nutella). Mélanger. Ajouter 30 g de pralin concassé et 15 g de pailleté feuillantine (type gavottes). Mélanger et étaler dans le fond de tarte refroidi.

 

Crème au chocolat :

Battre trois jaunes d'oeufs avec 30 g de sucre. Faire bouillir 25 cm de crème liquide et la verser sur le mélanger oeufs/sucre. Faire cuire le tout en mélangeant jusqu'à ce que la préparation épaississe. (comme une crème anglaise environ à 80°).

Passer la préparation dans une petite passoire et ajouter  110 g de chocolat au lait et 110 g de chocolat noir. Mélanger au fouet jusqu'à obtenir une préparation lisse que l'on verse ensuite sur la tarte. Lisser et placer au frais pendant environ 6 h eures. Décorer avec des amandes effilées torréfiées.

Partager cet article
Repost0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 10:54

Constelacion nous propose ce matin sur son blog quelques livres. Je vous propose à mon tour quelques titres d'une auteur(e) unique découverte cet été. En panne de lecture à l'Ile de Ré, j'étais allé à la librairie de la Couarde où la gérante m'avait conseillé ce livre là

 

giebel2.jpg

 

Elle m'en avait parlé avec enthousiasme, je me suis laissé influencée ne connaissant pas du tout l'auteur(e).

 

Mot de l'éditeur :

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption…

 

En une semaine de vacances j'avais lu ce pourtant très gros poche, impossible de m'en détacher. On a absolument envie de savoir comment l'héroïne si malmenée dans sa prison, sans espoir de sortie arrivera à supporter la violence, la perversité ambiante, un roman haletant.

 

Du coup comme souvent j'ai eu envie d'en lire un peu plus. Ce fut ensuite celui-ci

 

giebel3.jpg

 

Mot de l'éditeur

 

Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre.

À présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement.

Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince

 

On se laisse embarquer dans cette histoire improbable d'un policier enfermé par une femme sans qu'il (et qu'on) sache pourquoi. Un dénouement toujours surprenant, bref là encore j'ai accroché.

 

 

et j'ai donc continué avec celui là

 

giebel1.jpg

Mot de l'éditeur :

 

 Cloé Beauchamp est une jeune femme à qui tout semble réussir ; belle, brillante, sur le point d'être nommée à la tête d'une prestigieuse agence de publicité... Et amoureuse, depuis peu, d'un homme charmant. Elle cache à la perfection ses failles et les horreurs qui ont jalonné son passé. Mais lentement, sa vie va se transformer en cauchemar. On la suit dans la rue, on pénètre chez elle quand elle n'y est pas et même quand elle dort, on l'observe sans relâche, jusque dans son intimité. La peur devient alors son unique compagne. Elle en parle à ses amis, puis à la police. Mais personne ne la prend au sérieux, personne ne l'écoute. Sa vie en apparence si parfaite s'effrite et part en lambeaux. Seul Alexandre, un flic à la dérive et sur la touche, va décider de lui venir en aide. Mais sera-t-il de taille à affronter l'Ombre qui terrorise la jeune femme ? Qui, dans l'entourage de Cloé, pourrait vouloir la détruire ? Vouloir la rendre folle ? Vouloir son suicide ? Le temps qu'Alexandre comprenne, il sera peut-être trop tard...

 

 

 

Là encore ça a fonctionné, on se laisse prendre à cette histoire d'une femme traquée et harcelée, on a envie de savoir pourquoi et comment elle va s'en sortir. Une fin toujours étonnante et pas toujours heureuse, mais c'est un peu le style de Karine Giebel qui ne permet pas toujours à l'histoire et aux personnages d'avoir l'issue et la fin qu'on pourrait imaginer. 

 

A propos de lecture, je vais voir et surtout entendre ce soir un autre grand monsieur des livres, je vous en reparle demain...

 

 

Partager cet article
Repost0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 19:12

Comme prévu, on a pris le goûter chez Taka  adresse approuvée et validée par Jane et son papa qui ont adoré

 

Cheesecake

 

vues-du-Mans-1079.JPG

 

 

 Paris-Brest Tokyo

 

vues-du-Mans-1080.JPG

 

Partager cet article
Repost0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 09:12

J'ai testé pour vous hier une nouvelle adresse mancelle, une de celles que l'on se partagera volontiers, à condition d'aimer la pâtisserie moins classique, celle qui sort des sentiers battus, la pâtisserie qui évoque des fruits, des ingrédients et des saveurs moins connues.

vues-du-Mans-1073.JPG

 

Ce fut l'occasion de retrouver avec les copines, Susanne, notre ancienne prof de cuisine partie depuis deux ans à Singapour.

 

Takayanagi le pâtissier est l'un de ses amis : arrivé du Japon il y a cinq ans pour travailler dans une célèbre chocolaterie mancelle, il a franchi le pas et vient de s'installer à son compte. 

 

 

On a testé et approuvé ce gâteau à la mousse de sésame noir

 

vues-du-Mans-1078.JPG

 

 

la tarte au citron revisitée, cette fois le citron est le Yuzu

 vues-du-Mans-1076.JPG

 

 

yuzu.png

 

 et puis aussi un  gâteau au thé matcha

 

vues-du-Mans-1077.JPG

 

 

J'ai appris qu'on pouvait faire des gâteaux en y incluant une crème à base du haricot rouge azuki 

azuki.png

 

 

 C'est bien simple, j'y retourne cet après-midi avec Jane, juste pour lui monter hein.... enfin on goûtera peut-être, bon d'accord sûrement  !!!

 

TAKAYANAGI

12 rue du tertre

LE MANS

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 16:43

Ce mois-ci Florence nous a proposé celui des trucs de nos grands-mères, les astuces qu'elles auraient pu nous transmettre, du bon sens, quelle utilisation elles faisaient des produits naturels.

 

Depuis ce matin, je cogite, je re-cogite... impossible rien ne vient, aucun truc, aucune transmission de ce genre de ma seule et unique grand-mère connue.

 

Mais il faut que je vous dise deux mots de ma grand-mère Mélina. Comme beaucoup de femmes à la dernière guerre, elle s'est retrouvée seule à devoir s'occuper de la ferme et à gérer le quotidien : les travaux des champs, le cheptel. Lui en est resté un sens de l'autorité qui n'a pas disparu au retour du grand-père après guerre six ans après. Une femme de caractère donc !!

 

J'ai passé chaque été un mois chez eux jusqu'à mes onze ans,  ma soeur l'autre mois. Depuis ce matin je repense à ces étés. Je me revois petite fille partageant -un peu- le travail exigeant de leur ferme, la moisson selon le mois où j' y étais, la traite des vaches, la sieste sous le chêne, les visites chez les voisines, la cueillette des champignons... la liste est longue ... mais point de truc... je revois une grand-mère exigeante, assez sévère, pas chaleureuse pour deux sous, et pourtant paradoxalement restent les souvenirs d'étés heureux, où je me sentais chouchoutée puisque une fois dans l'année unique.

 

Du coup ce thème là ne m'inspire pas, et me rends plutôt nostalgique... et puis j'en conclu que ma grand-mère n'était pas partageuse, ou alors c'est qu'elle n'avait aucun truc peut-être !!!   En tout cas elle n'oubliait pas mes anniversaires et je garde encore précieusement ses cartes fleuries

 

P1100547.JPG

 

P1100549.JPG

 

Bon finalement pour lire des trucs et astuces, il vous reste à aller sur le site de Florence, de Passiflore, de Kris, de Mamylor, de Soène.  

Partager cet article
Repost0