• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 08:57

 

 

Ici quand les petits enfants viennent c'est souvent un moment de partage autour d'un dessert à réaliser à quatre (voire plus) mains. 

 

 

La semaine dernière, au tour d'Arthur de m'aider à confectionner (enfin à goûter surtout), une recette de cookies. Ici on aime beaucoup et depuis longtemps la recette de Trish DESEINE testée et validée ici déjà en 2017 avec Soan et en 2011 avec Jane !!

 

 

Mais on aime bien aussi tester autre chose, et après avoir vu la recette d'Anne Sophie VIDAL dernièrement, nous avons réalisé ces drôles de gâteaux tout plissés d'où leur nom d'ailleurs les Pan Banging Cookies. 

 

 

 

 

 

 

Bon franchement si la réalisation est assez simple avec le plaisir toujours pour les enfants de manipuler le Bo Robot de Mamyline,  la manipulation à plusieurs reprises du support notamment en pleine cuisson en fait un dessert à ne pas vraiment faire avec eux. Par contre pour le goût rien à dire Trish n'a qu'à bien se tenir !!!

 

 

 

Pour la recette tout est !!

 

 

Et puis hier, deux anniversaires à fêter et la grande joie de les avoir tous réunis autour de nous ce qui est assez rare. Pour le gâteau préféré de Mr ToutDouceMans sans consteste en ce moment le fondant baulois encore une recette d'Anne Sophie VIDAL, qui a beaucoup de succès (pour qui aime les gâteaux au chocolat et qui ne craint pas les calories !!).

 

 

 

 

 

 

 

La recette de ce gâteaux ici (à réaliser de préférence la veille)

 

Bonne semaine à tous

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 15:32

 

 

Entre deux séances de vélo elliptique (si, si je m'y tiens et pour qui me connait c'est vraiment un exploit !),

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Scarlatine a tout compris 

 

 

 

avec Jane on pâtisse un peu. 

 

 

 

Après quelques tests de brioches, la gâche ici et la version brioche de Christophe MICHALAK qu'on a pas beaucoup aimé à dire vrai, ce qui ne fut pas le cas du Babka de Jeffrey Cagnes qu'on a survalidé et qu'on refera sûrement.  On a aussi trouvé LA recette de brioche mousseline faite et refaite vraiment excellente  trouvée sur instagram de la cheffe Stéphanie LE QUELLEC, une vraie tuerie (pas de photo, pas eu le temps !). 

 

 

photo d'illustration trouvée sur le net

 

 

Visiblement nous ne sommes pas seules à pâtisser puisqu'il semble qu'en cette période si particulière, la pâtisserie (ou plus généralement la cuisine) soit un refuge, un retour à l'enfance avec l'addiction au sucre, une bulle dans laquelle on peut pendant un temps donné prendre du temps pour soi ou partager avec les autres le résultat de notre activité.

 

 

La télévision et les réseaux l'ont bien compris, pas étonnant que l'émission de la 6  "tous en cuisine en direct" le soir cartonne, il y a un vrai engouement pour cette émission où Cyril Lignac cuisine chez lui en même temps que d'autres amateurs connus ou pas dans leur propre cuisine. 

 

 

 

 

 

Et puis il y a aussi Anne-Sophie VIDAL (gagnante du meilleur pâtissier édition 2014) qui propose sur IG chaque semaine trois lives en direct (les ingrédients sont annoncés préalablement sur son blog). C'est justement sur ce dernier que j'ai trouvé la recette dégustée hier soir. 

 

 

 

La linzer torte à la confiture de pêches. 

 

 

L'année dernière nos pêchers croulaient sous les fruits et m'ont permis de faire quelques pots de confiture ;  oui mais à la maison je suis la seule à en manger. Mon stock ne diminue donc pas. Bien que cette année la cueillette s'annonce bien moins généreuse, cette recette devrait me permettre tout de même de vider mon étagère plus rapidement. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est aussi chez Anne Sophie VIDAL que Jane et moi avons trouvé une excellente recette de scones là aussi validée

 

 

 

 

 

 

 

 

Et j'ai vu pratiquement les mêmes dans ma série du moment

 

 

 

 

 

 

Et tiens qu'on se le dise, il y a même un livre 

 

 

 

 

 

 

car il semble que la série ait réhabilitée la cuisine anglaise, article sur le sujet ici 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 16:52

 

 

La recette du Babka de Jeffrey Cagnes actuellement chef Pâtissier chez Stohrer (allez visiter leur site c'est un régal des yeux). 

 

 

Bon revenons au Babka, c'est à l'origine un gâteau polonais qui peut être garni comme le strudel, auquel il se rapproche, de fruits secs. Jeffrey Cagnes l'a mis au goût du jour et propose une garniture chocolat/noisettes. 

 

 

Simplissime à réaliser et vraiment excellent, nous validons cet essai. 

 

 

 

Impossible de mettre la photo dans le bon sens mais cela donne tout de même une idée du moelleux. 

 

 

 

Pour la recette, je vous propose la vidéo de Charles et d'Ava qui est parfaite. Mais vous pouvez retrouver la recette dans le numéro numéro 32 de Fou de Patisserie .

 

Pour les ingrédients, il faut que vous ayez dans vos placards en ce moment : 

 

250g de farine
3g de sel fin
50g de sucre
12g de levure boulangère fraîche (ça on a trouvé hier à Auchan !!)
150g de lait
50g de beurre doux (ou demi-sel je n'ai que ça à la maison)

150g de pâte à tartiner (une bonne marque de préférence sans huile de palme)
Chocolat noir concassé (perso j'ai mis des pépites de chocolat)
Noisettes concassées (ne pas oublier de les torréfier avant c'est meilleur)

Ingrédients sirop (que moi j'ai oublié de faire, ça se voit elle ne brille pas la mienne)
50g de sucre semoule
50g d'eau

 

 

 

 

J'ai encore des soucis avec overblog puisqu'il semble que certains d'entre vous ne peuvent mettre de commentaires sous mes articles, moi-même je ne reçois aucune notification… j'ai testé ce matin visiblement ça refonctionne !! 

pas étonnant !!!!

 

 

 

Bonne soirée.

 

 

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2019 4 11 /07 /juillet /2019 13:49

 

 

En attendant les résultats et le classement de Jane attendus le 24 juillet qui vont déterminer l'école où elle va poursuivre ses études et donc le lieu où elle va s'installer, elle et nous profitons de ce beau début de juillet.

 

 

L'arrivée d'une nouvelle petite fille, notre nouvelle maison, des amis pas vus depuis longtemps, des anniversaires…. bref autant de -bonnes- raisons pour inviter, recevoir mais être aussi invités. Bon on va dire que trois soirs de suite cette semaine ne vont pas arranger le chiffre de la balance 

 

(je ne possède pas ce modèle là,

si vous avez les références je suis preneuse!!! )

 

 

Je ne sais pas vous, mais avec un certain nombre de nos amis et selon le type d'invitation ou d'occasion, nous nous mettons d'accord afin  que chacun apporte quelque chose…et…  je suis souvent préposée aux desserts (tiens donc !!).

 

 

 

Hier soir ce fut une tarte aux pêches sur une mousse au citron vert (ce devait être aux mirabelles, mais encore trop tôt pour ce fruit)

 

 

 

 

 

 

 

et deux petites tartes au citron

 

 

 

 

oui, bon je ne maîtrise toujours pas la douille saint Honoré, ma meringue ressemble à rien !!

 

 

 

J'ai trouvé les deux recettes sur le site de Ludovic - Meilleur pâtissier 2018 - son site est vraiment inspirant et ses vidéos donnent à penser que pâtisser est facile…. 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 16:01

 

 

Jenna est une blogueuse du sud que j'avais contactée lorsque nos jeunes s'étaient installés dans le Vaucluse. Je lui avais demandé quelques adresses gourmandes qu'elle m'avait très gentiment transmises et que nous avons conservées précieusement. Nous ne manquons de visiter quelques caves notamment lorsque nous sommes là bas. 

 

 

Je suis son blog depuis quelques années, il regorge de recettes savoureuses car  Jenna mets en avant les produits frais et de saison, elle privilégie le côté sain des aliments et ses photos donnent très souvent envie. 

 

 

Ce fut le cas hier quand j'ai vu sa recette de gâteaux fondant aux abricots parfumés au romarin. 

 

 

A priori un duo improbable

 

 

 

 

 

 

Et pourtant nous avons bien apprécié ces fruits fondants au goût léger de romarin. Par ailleurs on rajoute à la pâte le sirop réalisé en faisant confire les abricots : un régal !! Seul bémol, les abricots trop confits sont un peu en marmelade, et quand on démoule le tout, c'est un peu cracra, ça mériterait une belle rosace bien ordonnée à la manière de la tatin !

 

 

 

 

 

 

 

Le hasard a voulu qu'une de mes convives amène elle aussi un gâteau aux abricots (genre tarte), rien de comparable, les deux ont été très appréciés !!

 

 

 

 

 

 

Mais savez vous tout sur l'abricot ?? Petit quizz pour conforter vos connaissances ou les acquérir sur l'abricot (trouvé sur le site "notre temps") 

 

 

 

L’abricot doit son essor en France à Louis XIV

 

VRAI

 

Originaire de Chine où il poussait à l’état sauvage il y a 5000 ans, l’abricot doit son essor en France au bien nommé Roi Soleil. En effet, c’est son jardinier, Jean-Baptiste La Quintinie, qui effectua de nombreuses plantations dans le potager du roi. Dès le siècle suivant, la culture des abricots dans l’Hexagone à grande échelle fut lancée.

 

L’abricot doit son nom à sa couleur  

 

FAUX

 

Si les Perses le surnommaient "l’œuf du soleil" pour sa forme et sa couleur, l’abricot doit son nom aux Romains qui le surnommaient, eux "praecocum", qui signifie "précoce". En effet, l’abricotier est l’un des premiers arbres fruitiers à fleurir dans le jardin. Les trois territoires dans lesquels il est cultivé dans le sud de la France (Roussillon, la Région Paca et le Gard-Crau), bénéficient d’ailleurs d’un printemps doux et clément, idéal pour cette floraison du printemps.

 

 

L’abricot ne se digère pas facilement

 

FAUX

 

Riche en vitamine A, qui lui donne sa couleur, il contient également une quantité appréciable de fibres, et se digère parfaitement grâce aux pectines qu’il contient. C’est également l’un des fruits qui présente la plus forte teneur en minéraux et oligo-éléments, idéal pour le fonctionnement musculaire.

 

 

Les fruits de l'abricotier doivent être récoltés en une seule fois

 

FAUX

 

La cueillette de l’abricot s’effectue à 5 ou 6 reprises, en commençant par l’extérieur vers le cœur de l’arbre. Au total, chaque abricotier donne en moyenne 40 à 50 kg de fruits.

 

 

Une fois cueilli, l’abricot continue de mûrir

 

FAUX

 

À la différence du melon, de la banane ou de la pomme, une fois cueilli, un abricot ne mûrit plus. Conservez-le à température ambiante et consommez-les dans les 4 à 5 jours au-delà de quoi le fruit s’abîmera. Pour une conservation plus longue, vous pouvez également le mettre dans le bac à légumes du réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-le avant de le manger pour laisser le temps à sa chair endormie de se réveiller.

 

Pour être certain qu’il soit mûr, je choisis un abricot rougi

 

FAUX

 

Ne vous fiez pas à sa teinte plus ou moins orangée pour faire votre choix dans les étals. Il s'agit d'une caractéristique propre aux variétés, certaines sont plus ou moins rouges sans que cela soit un signe de maturité (par exemple l’Orangered ou le Bergarouge). Pour faire votre choix, privilégiez son parfum et une chair souple.

 

 

Il existe moins de 10 variétés cultivées en France

 

FAUX

 

 

Ce ne sont pas moins de 40 variétés d’abricots qui sont cultivées, grâce à la création et la plantation de nouvelles variétés, afin d’obtenir des fruits plus précoces ou plus tardifs. Le Bergeron est le plus cultivé en France, dans la vallée du Rhône.  

 

 

Enfin pour finir et vraiment tout savoir 

Pour reconnaître un abricot à maturité, faites confiance à votre doigté. il doit avoir une peau lisse et non duveteuse, ni trop mou ni trop ferme. Sa couleur n’est pas un indicateur, celle-ci dépend des variétés. L’abricot rouge du Roussillon est orangé avec des zones rouges. 

 

De retour à la maison, les abricots se gardent de préférence à l’air libre, sans les entasser les uns sur l’autre. Le réfrigérateur risque d’altérer leur saveur.

 

L’abricot ne s’épluche pas mais se lave avant d’être utilisé. En version sucrée, les tartes, compotes, glaces ou encore confitures sauront révéler toutes ses saveurs. 

 

 

 

 

 

Bonne soirée … perso je file sous la douche (oui bon j'ai pas de piscine moi !!!).

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 14:56

 

 

L'avantage d'avoir une véranda, c'est qu'on se croirait -presque- à l'extérieur, sans avoir le souffle et la pluie de la tempête qui à l'ouest est arrivée !  

 

 

Et pourtant notre petit salon de jardin me tend les bras !! Dommage il semble que ce Week-end de la Pentecôte devrait être frais et pluvieux !

 

 

 

 

 

 

 

On va donc se consoler au goûter avec cette tarte à la crème brulée dont j'ai trouvé la recette ce matin sur twitter… ça m'a tellement fait envie qu'en deux temps trois mouvements elle était faite… mais dans le fil du tweet j'ai pas tout noté les ingrédients et suis donc incapable de vous donner les bonnes proportions. Mais sur le net des recettes de ce type il y en a plein ici,  ou encore là 

 

Bon Week-end !

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 13:28

 

 

Pour bien commencer la semaine, un visuel et une recette sucrés. 

 

 

Un gâteau qui prend du temps pour sa réalisation, et qui sera bien vite mangé…

 

LE SAINT HO CARAMEL AU BEURRE SALE

 

recette de Sébastien BOUILLET trouvée dans le fou de pâtisserie (n°22)

 

 

 

 

 

1/ - Faire une pâte sucrée 

 

 

On place 160 g de beurre mou dans la cuve du batteur, puis on incorpore 100 g de sucre glace tamisé avec 2 g de sel. On y ajoute l’oeuf et 300 g de farine tamisée. Il faut pétrir jusqu’à l’obtention d’une boule. On réserve au froid.

 

On étale la pâte sur environ 2mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau. On s'aide d'un cercle de 22cm de diamètre posé sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d’une feuille de silicone. On pique le fond de tarte à l’aide d’une fourchette et on fait cuire la pâte à blanc au four à 160°C pendant 15 minutes environ. A surveiller pour qu'au bout de ce laps de temps la pâte ait une belle couleur rousse. On la sort du four et on laisse refroidir

 

 

2/ Le crémeux caramel au beurre salé

 

 

On mets 50 g de glucose dans une casserole et on porte à ébullition. On incorpore 100 g de sucre en 4 fois : d'abord un quart puis on laisse fondre et après obtention d'une légère coloration on rajoute le reste. Pendant ce temps là on fait chauffer 200 g de crime liquide entière jusqu'à environ 80°. Quand le sucre a une belle couleur rousse, on y ajoute la crème chaude en plusieurs fois (attention opération toujours délicate), on fait alors chauffer jusqu'à environ 110°. On laisse ensuite refroidir à 55°, à ce moment là on mixe le caramel avec 60 g de beurre demi-sel. Il faut laisser ce caramel au frais.

 

 

3/ Crème  pâtissière au caramel 

 

 

Mettre 240 ml de lait à chauffer avec 10 g de beurre, 25 g de sucre en poudre et une gousse de vanille fendue et grattée. Dans un autre récipient on mélange 25 g de sucre, 25 g de farine et on ajoute 50 g de jaunes d'œuf. On ajoute ensuite un peu du mélange chaud, on fouette vigoureusement (enfin le robot fait ça très bien), puis le reste du liquide chaud. On remet à chauffer sans cesser de remuer pendant environ 2 minutes, on mixe si nécessaire et on met ce mélange dans un plat creux pour laisser refroidir sans oublier de filmer.  Quand c'est froid, prélever 60 g du crémeux caramel et mélanger.

 

 

4/ Faire des choux 

 

Il faut commencer par faire préchauffer le four à 250°C (th.8).

On porte à ébullition 80 g d'eau et 80 g de lait avec 70 g de beurre coupé en dés, 2 g de sel et 5 g de sucre en poudre. Hors du feu, on ajoute 85 g de farine tamisée  en une seule fois.  On mélange bien.

Il faut remettre sur le feu pour déssécher la pâte pendant 2 minutes en remuant constamment à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois et forme une boule.

Hors du feu, lorsque la pâte a légèrement tiédie, on ajoute  3 oeufs un à un en mélangeant énergiquement entre chaque oeuf. (au robot avec la feuille c'est parfait !).

On remplit une poche à douille (avec une douille unie de 8 mm ) et on  dresse des petits choux d'environ  3 cm de diamètre.

On fait cuire en baissant la température du four immédiatement à 160°C (th.5), pendant environ 25 mn. .

Il faudra fourrer ces choux avec une partie de la crème pâtissière au caramel à l'aide d'une douille de 6 cm.

 

C'est pas fini !!!

 

 

5/ Caramel

 

Puisqu'il faut faire un caramel pour les choux avec 30 g d'eau, 30 g de glucose et 100 g de sucre qu'on fait cuire jusqu'à environ 160° (surveiller la couleur, attention trop cuit c'est amer !). 

Quand vous obtenez la couleur voulue, on arrête la caramélisation en trempant la casserole dans du liquide froid. On peut alors glacer les choux, vite car le caramel refroidit vite, si nécessaire on peut le réchauffer un peu.

 

 

6/ La chantilly mascarpone vanille :

 

 

Après avoir mélangé 300 g de crème liquide entière, 60 g de mascarpone, 1 gousse de vanille fendue et grattée et 40 g de sucre, on fait monter la chantilly et on réserve au froid. 

 

 

C'est bientôt fini, courage !!

 

 

7/ Le montage 

 

 

On réparti  100g de crémeux au caramel sur le fond de pâte sucrée cuit.

On garni ensuite le fond de tarte avec le reste de la crème pâtissière au caramel et on lisse jusqu’aux bords à la spatule. A l’aide d’une poche munie d’une douille N°8, pochez une spirale sur le dessus jusqu’à 0,5cm du bord (en théorie, parce que ça j'ai pas réussi, du coup ça déborde un peu !).

On réparti les choux glacés de caramel sur le tour. (pour le nombre et la disposition vous faites comme vous voulez). 

Dernière étape avec la douille et un poche munie d’une douille à Saint-honoré, on poche la crème chantilly, pour la maîtrise de la douille c'est pas encore ça !!

On réserve au frais (pas trop longtemps).

 

 

 

 

 

 

Bonne semaine 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 février 2019 1 18 /02 /février /2019 16:32

 

 

avec les amis… se mijote depuis hier un ragoût de joue de bœuf et lard paysan

 

 

 

 

une recette trouvée sur le site de Bernard (ici : la cuisine de Bernard), plein de recettes sympas.

 

 

 

J'ai commencé hier avec un bouillon de légumes et os à moelle qui a mijoté cinq heures puis aujourd'hui on cuit la viande  (qui a mariné dans du vin rouge) dans le bouillon obtenu de nouveau 4 heures de cuisson jusqu'à ce soir afin d'avoir au final de la viande effilochée qu'on servira avec des pâtes. 

 

 

Pour le dessert, un classique mais très aimé ici, des œufs aux lait

 

 

 

 

 

et une recette de Papa en cuisine : des œufs au lait inratables, et il a parfaitement raison, l'essentiel est de bien suivre les consignes de cuisson.

 

 

 

 

 

 

J'ai pour les accompagner, préparé des petits cakes à l'amande, recette issue de mon livre chouchou 

 

 

 

 

 

 

de Christophe FELDER et Camille LESECQ

 

 

Comme je deviens de plus en plus paresseuse… plutôt que de reproduire la recette sur cet article, je l'ai trouvé sur le blog "c'est pas de la tarte", bien mieux expliqué que je ne l'aurais fait, avec un pas à pas et de très jolies photos… ici, un blog qui regorge par ailleurs de tas de beaux gâteaux !!

 

 

 

 

Voici mes petits cakes, j'ai fait le choix de les faire en individuel, (la recette préconisant des contenants de 22 x 5 cm que je n'ai pas !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne soirée !

 

 

Partager cet article

Repost0
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 17:13

 

 

Après la couture et comme promis voici un peu (beaucoup) de sucre... Quelques desserts pour tester les recettes extraites du livre de Christophe FELDER et Camille LESECQ.

 

 

 

 

 

Pour commencer une tarte Pont-Neuf. Elle est composée d'une base de pâte feuilletée et de choux réalisés avec de la pâte à choux mélangée à de la crème pâtissière, garnis de chantilly. 

 

 

 

 

 

 

 

La pâte feuilletée a été faite maison, (recette Numéro 2 de la revue Fou de pâtisserie). 

 

 

Pour le reste, il faut réaliser :

 

 

- une pâte à choux avec 60 g d'eau, 60 g de lait 1 cc de sucre semoule 1 cc de sel, 70 g de farine, 2 à 3 œufs et 55 g de beurre.

 

 

- une crème pâtissière avec 25 cl de lait entier, 1/2 gousse de vanille, 50 g de jaunes d'œufs, 50 g de sucre semoule, 25 g de maïzena, et 10 g de beurre frais. 

 

 

Quand ces deux préparations ont refroidies, on les mélange et on poche des petits choux, cuisson à 180° pendant environ 15 à 20 minutes.

 

 

Pendant ce temps on fait cuire la pâte feuilletée pour ce faire dans un premier temps on étale, on fait cuire environ 10 minutes on sort du four et on découpe à l'aide d'un cercle pâtisserie par exemple, un rond d'environ 22 cm, puis on remet au four pour encore 15 minutes (attention il faut surveiller ça va très vite !!!). 

 

Quand les choux sont cuits et refroidis on les garnis d'un fond de gelée de groseilles puis d'une chantilly faite maison. 

 

 

Pour le montage : on pose les fruits sur la pâte feuilletée, puis les choux (dont j'ai poché le dessus dans la gelée à la groseille.

 

 

Autre soirée chez des amis, cette fois ce sera chocolat avec un Brownie caramel.

 

 

 

 

 

Il faut d'abord réaliser :

 

 

- le brownie en faisant fondre au bain marie 90 g de chocolat noir auquel on rajoute 170 g de beurre. Quand le mélange est lisse et tiède on rajoute 3 jaunes d'œufs, 115 g de cassonade, 115 g de sucre semoule. Enfin on incorpore 40 g de farine, 10 g de chocolat amer en poudre, 75 g de cerneaux de noix hachées, 25 g de noisettes grillées, 25 g d'amandes grillées. Enfin on monte en neige 3 blancs d'œufs qu'on mélange délicatement au mélange précédent. Au four à 170° pour environ 25 minutes. 

 

 

puis : 

 

 

- du caramel tendre pour ce faire, il faut chauffer 115 g de crème liquide avec 1/2 gousse de vanille grattée et 5 g de poudre de lait. On verse 75 g de sucre semoule et 75 g de glucose dans une casserole à fond épais et on fait fondre jusqu'à obtenir une jolie couleur de caramel. A ce moment là hors du feu on fait décuire en au moins deux ou trois fois le caramel, on mélange avec un cuillère en bois et on rajoute enfin 40 g de beurre et un peu de fleur de sel. On laisse refroidir. 

 

 

- des fruits secs sablés : il faut pour cela verser 100 g de sucre, 1 cc de vanille liquide et 5 cl d'eau dans une casserole et faire chauffer jusqu'à 120°. A ce moment là, on y mélange 25 g de noisettes grillées, 25 g de noix de cajou grillées, 25 g d'amande entières grillées et 25 g de noix de pécan grillées. Il faut mélanger rapidement jusqu'à re-cristallisation du sucre. On fait réchauffer jusqu'à ce  que le mélange se caramélise légèrement.

 

 

Pour le montage du gâteau, il faut étaler le caramel sur le biscuit, et poser tout autour les fruits secs caramélisés... vous pouvez me croire sur parole, c'est BON !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 17:37

 

De retour d'une petite semaine au sud, où nous aussi avons subi en début de semaine la vague du froid. Et puis, tant qu'à faire autant avoir là bas une petite grippette partagée...

 

Au milieu de tout cela on a tout de même réussi à faire un peu de tourisme. 

 

Fontaine de Vaucluse là où la Sorgue prend sa source... sûrement très rafrachissant l'été mais à - 4° comment dire...

 

 

 

 

 

 

Visite du Théâtre Antique d'Orange, particulièrement impressionnant dans ses dimensions. Soan avec nous ce jour là a absolument voulu tester l'acoustique en chantant "la pêche aux moules" on confirme, le son y est excellent !!

 

 

 

 

 

 

 

Puis visite du très beau village perché, Gordes

 

 

un peu désert à cette saison, on imagine facilement, compte-tenu de son originalité, les nombreux touristes qui doivent arpenter les rues l'été.

 

 

 

Et avec Soan, j'ai fait un peu de pâtisserie, des gâteaux très simples mais très ludiques pour lui, ainsi ce gâteau au yaourt aux M et M'S. 

 

 

 

 

 

Puis celui-ci beaucoup plus râté, censé être le gâteau de la reine des neiges. On devait avoir des plaques de sucre que je n'ai pas réussi à faire durcir ... d'où le sucre bleu liquide... 

 

 

Les recettes sont extraites de ce livre là, une chouette collection pour un mini-prix. 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0