• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 19:46

 

J'ai ré-endossé mon rôle de  Mamyline. 

 

A trois ans Soan a bien en tête ce qu'il a envie de faire avec nous et est partant pour toutes sortes d'activités !

 

Il y a eu à sa demande et de manière incontournable désormais la confection de cookies parce "qu'ils sont trop bons tes cookies Maryline"

 

 

 

 

 

On utilise ici depuis de nombreuses années la recette de Trish DESEINE sur le blog ici. Recette très facile à faire à quatre mains, et surtout excellente, les cookies restant très moelleux. 

 

 

Mais il y a eu aussi jeudi dernier une sortie à Paris pour aller au salon Création et savoir faire, rendez-vous programmé depuis Septembre (bon plan pour l'année prochaine j'ai eu le billet à moitié prix sur le site Vente Privée).

 

 

On admire la présentation des créations que l'on peut retrouver sur la revue Marie-Claire Idées

 

 

 

 

 

et on glane quelques idées pour la décoration de Noël

 

 

 

 

 

 

J'en ai rapporté aussi quelques coupons de tissu repérés sur quelques sites et que le salon permet de toucher. Reste à trouver le temps !!

 

 

 

Nous avons gardé Soan tout le week-end, et pour le goûter on a testé une nouvelle recette de gaufres, cette fois scandinaves extraite de ce nouveau livre dans ma bibliothèque.

 

 

 

 

Et oui le Hygge (recette danoise du bonheur) est très à la mode  en décoration et en pâtisserie aussi visiblement. 

 

 

 

 

Recette validée, les gaufres sont excellentes et surtout restent croustillantes (bon le beurre quoi !!) : 

 

 

On mélange 150 g de beurre fondu, 300 g de farine, 2 cc de levure, 1 cc de sucre vanillé, 250 ml de lait, on y rajoute 250 ml d'eau. 

 

 

Et la photo vous permet de voir quelques éléments du calendrier de l'avent réalisé ce week-end et qui fera l'objet d'un post plus tard dans la semaine.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 18:52

 

Cadeau empoisonné vous allez l'avoir dans la tête toute la soirée ou la journée !!

 

Pourquoi le panda ????

 

Et bien parce que Bébé Arthur grandi et qu'il vient de finir sa première année !!

 

 

Aujourd'hui nous fêtions en famille son anniversaire. Ma gentille belle-fille voulait un gâteau sur le thème qu'elle avait choisi pour la décoration à savoir le panda, d'où l'introduction...

 

 

Elle a une collègue fan de décoration de gâteaux en pâte à sucre qui s'était proposé pour lui confectionner un panda. Elle m'avait demandé la réalisation du gâteau. Restait à trouver celui qui irait avec le thème : noir et blanc donc.

 

 

Après moults recherches, je n'ai pas vraiment trouvé le gâteau idéal sauf à faire un gâteau tout simple recouvert de chantilly ce qui ne me convenait pas.

 

 

Et puis je me suis lancée.

Pour le gâteau j'ai fait le choix du layer cake ferrero recette trouvée sur le blog des Gourmandises d'Isis et plus précisément ici  Deux génoises, un base de crème pour l'intérieur à base de crème liquide et du mascarpone et plein de ferreros rochers !! Pour recouvrir il s'agit pratiquement du même mélange avec du sucre en plus (et les ferreros en moins). Pour la pâte à sucre j'ai trouvé chez Du bruit dans la cuisine les deux couleurs choisies (noir et blanc). 

 

 

Pour la pâte à sucre, j'ai bien noté qu'il faut surtout mettre sur son plan de travail un mélange de sucre glace et de farine de maïs. J'ai réussi à étaler sans trop de problème, et sans que cela colle, mais pour corser l'affaire évidemment je ne voulais pas recouvrir que de blanc. J'ai donc découpé quelques formes dans la pâte blanche pour la remplacer par de la noire en veillant à coller les joints. Voilà ce que cela donne après cette étape. 

 

 

 

 

 

 

Je dois bien avouer que ce qui a été le plus compliqué a été de faire des côtés bien droits sans plis (je n'y suis d'ailleurs pas arrivé !), cela suppose je pense plus de pratique. 

 

 

Bon au final je vous montre le résultat qui à défaut d'avoir impressionné Arthur, a surtout fait plaisir à la maman. 

 

 

 

 

 

 

Voyez la pâte sur le côté, ce n'est pas terrible. J'ai voulu masquer au maximum en mettant une bande de papier d'encadrement. Je rappelle que le panda et les lettres ont été réalisés par une passionnée de pâtisserie

 

 

Et le gâteau me direz vous ? j'avais fait la recette pour deux génoises. Le gâteau a été coupé en 16 parts, moi qui suis gourmande, je dirais qu'il est parfait, assez léger en définitive, et pour qui aime les ferrero rochers c'est un régal !!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 17:10

 

 

Une recette vue et réalisée dans le deuxième épisode de l'émission "du meilleur pâtissier" qui a repris depuis peu sur la 6.

 

 

J'ai eu du mal à accrocher avec l'émission "qui sera le meilleur grand Pâtissier" qui a été diffusée cet été (un sarthois qui a gagné par ailleurs), cette émission réservée aux professionnels est bien trop technique,  les résultats sont certes beaux mais l'émission de permet pas le partage.

 

 

S'agissant de l'émission de la 6, même si on peut déplorer encore une fois, et comme souvent sur la 6, ces candidats stéréotypés (grrr cousu main même combat), les gâteaux sont pour les amateurs que nous sommes accessibles, la preuve !!

 

 

 

Voilà ma version du CHAYA PAYSAHDU gâteau d'origine uruguayenne. 

 

 

Une génoise coupée en trois, sur la première partie on tartine de la confiture de lait, qui avait donnée bien du mal à certains candidats à la réalisation. Perso, j'ai honteusement triché, et ai réalisé ma confiture de lait en faisant cuire environ 30 minutes à la cocotte une boite de lait sucré concentré. Sur la deuxième partie, de la chantilly et des morceaux de pêches coupés en carrés, enfin sur la troisième partie (et donc le dessus) de nouveau de la chantilly. La recette est chez mercotte ici

 

 

Attention toutefois aux quantités. Pour les petites meringues elle indique 135 g de blancs d'œufs, autant de sucre et de sucre glace. Le quart aurait suffit pour mon gâteau, j'ai pourtant respecté la dimension de la génoise préconisée ! même chose pour la chantilly j'en ai deux fois trop. 

 

 

Pour le goût on verra ça ce soir avec nos invités. Je ferai un commentaire ici demain. 

 

 

 

 

 

Voyez vous mes petits oiseaux ???

 

Bonne soirée

 

 

 

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2017 4 26 /10 /octobre /2017 17:45

 

 

Ceux laissés sur les murs par les chocs ou l'usure du temps.

 

Jan Vormman a eu l'idée depuis dix ans  qu'il voyage à travers le monde, de les boucher avec des légos.

 

 

On peut voir ses œuvres en France à Paris et à Toulouse notamment, mais aussi à New-York et dans de nombreux autres pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors si vous avez des boites de légos dont vous ne savez plus quoi faire, pensez à lui.

 

 

Cet homme là a du talent et de mon point de vue rend la ville/vie plus belle. 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 10:29

 

 

Cela faisait un moment que je voulais tester le modèle de ce sweat repéré dans la revue La Maison Victor de  mai-juin 2017.

 

Le Sweat Bloom

 

 

 

Après avoir trouvé un tissu tout doux chez Toto, je me suis lancé dans la confection qui m'a pris a peine deux heures à la surjeteuse. Rapide donc, assez facile, tout doux, j'étais (très) fière de moi !!

 

 

J'ai attendu le retour de la miss (à qui ce sweat était destiné) pour l'essayage.

Pas de problème il lui va (très) bien.

 

 

 

là où je l'ai moins bien senti, c'est quand elle a dit  

 

"c'est parfait pour quand je serai à  la maison"

 

 

 

 

 

Damned, le truc qui tue... le truc où t'as bien compris qu'elle n'assumera pas le vêtement à l'extérieur, bref qu'elle n'aime pas quoi !! 

 

 

sweat à message trouvé sur ce site

 

 

Ma fierté en a pris un gros coup sur la calebasse, mais tant pis je persiste et signe, il est tout à fait portable, je suis contente de ma réalisation. Il y a toutefois une conclusion à l'histoire c'est que ... qu'il faut qu'elle valide avant !! 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 07:00

 

Ce moi ci, c'est Passiflore qui nous a proposé son thème :

 

BICYCLETTE

une histoire de...

un souvenir de...

des photos de....

 

Et bien que voilà un sujet qui me donne du mal, parce que je ne peux faire mienne la photo suivante 

 

 

 

 

moi je dois bien le reconnaître ça serait plutôt ça !!

 

 

 

ou (hips !!) ça 

 

 

 

et puis je respecte les panneaux de signalisation !!

 

 

 

 

 

 

et je dois bien le reconnaître je rejoins le chat.

 

 

 

Alors à la maison tout de même j'ai bien cet appareil là 

 

 

 

 

 

Le challenge en ce moment est d'en faire un minimum de 20 minutes chaque jour,

prescription médicale oblige !!

Aller motivation !!

 

 

 

 

 

Pourtant je devrais suivre les conseils de Georgette 

 

 

 

 

 


à qui, je préfère sur le sujet la chanson de Juliette

 

 

 

 

 

 

Mais qu'on ne me parle pas de Montand et de sa bicyclette, parce que moi, pour des raisons tout à fait personnelles, qu'on se le dise j'aime pas

 

!!

 

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:32

 

 

Lors du déjeuner dans le fameux restaurant strasbourgeois dont je vous ai parlé dans mon dernier post, mon gentil mari m'a offert le livre de Gilles PUDLOWSKI (photographies de Maurice ROUGEMONT) qui retrace l'histoire de la maison KAMMERZELL où nous déjeunions.  

 

 

 

 

 

Outre les éléments historiques sur la maison, on retrouve à la fin du livre quelques recettes de plats proposés à la carte du restaurant.

 

Elles seront à tester cet hiver... je salive en en feuilletant quelques pages. Tiens en entrée, une salade de poireaux Adeline, une salade strasbourgeoise.... à suivre de la choucroute jambonneau, de la fricassée de poulet façon coq au riesling (qu'on a aussi rapporté dans nos bagages), et pour le dessert un kougelhof glacé au pain d'épice ou une tarte aux pommes streussel.

 

Commençons doucement avec une tarte au fromage blanc confectionnée aujourd'hui pour le goûter. 

 

 

Nous sommes en effet le 18 octobre, c'est la Saint Luc, et puis aussi il y a peu c'était mon anniversaire. 

 

 

 

 

 

 

Ce matin j'ai réalisé la pâte qu'il fallait ensuite laisser quelques heures au froid. Pour cela, on sable ensemble 200 g de farine, 75 g de sucre glace, 20 g de poudre d'amandes, 120 g de beurre froid, 1 pincée de sel, puis à la fin on rajoute un œuf, on mélange rapidement sans trop insister. On protège d'un film alimentaire avant de laisser reposer au froid. 

 

 

Pour l'appareil au fromage blanc : on mélange 400 g de fromage blanc, 2 jaunes d'œufs, 1 pincée de sel, 20 g de farine, 1 sachet de sucre vanillé et 40 g de sucre. Quand le mélange est homogène on rajoute délicatement les deux blancs battus en neige. 

 

 

On étale la pâte et on la met dans un moule à génoise (bords assez hauts), on y rajoute le mélange au fromage blanc. On met le tout au four 165° pendant 25 minutes. On sort pour laisser dégonfler et on remet au four pendant 15 minutes. 

 

 

 

 

 

La pâte est, je le confirme très croustillante, c'est parfait, l'appareil au fromage blanc est léger et aérien, mais pour rehausser le goût en définitive un peu fade,  j'y mettrais bien quelques cuillères de caramel au beurre salé !!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 08:10

 

Il y a dix ans, Passiflore créait son blog. Je venais également de créer le mien et au hasard de ma curiosité à l'époque sur canalblog,  je fus je crois l'une des premières à laisser un commentaire chez elle. 

 

Depuis dix ans, les relations virtuelles se sont transformées en amitié, puisque nous avons fait connaissance en 2010 ici au Mans, puis nous nous sommes revus à plusieurs reprises. En 2015 notamment, lors d'un nouveau périple de Passi et de son mari, à notre tour nous sommes allés en Alsace plusieurs fois.

 

 

Autant dire que lorsque Passi a évoqué l'idée de se retrouver avec d'autres blogueuses chez elle pour fêter les dix ans de son blog, nous avons tout de suite (mon mari et moi) adhéré à cette excellente idée. 

 

Mercredi dernier, départ du Mans à quatre puisque co-voiturage oblige, nous sommes partis avec Marie Paule(Dame Uranie) et Florence (l'œil et la main). Le temps du voyage a permis de mieux se connaître avec notamment Florence que je voyais pour la première fois (Marie Paule est ma voisine).

 

Quelques heures plus tard arrivée chez nos hôtes, qui nous ont concocté un programme touristique très complet. Ils avaient également,pour l'occasion, commandé une météo d'exception (merci les amis !), soleil et douceur  étaient de la partie.

 

 

Pour l'hébergement, nous avions des chambres à l'Hôtel du Père Benoit que je vous recommande si vous souhaitez visiter Strasbourg. L'hôtel se situe à quelques kilomètres certes de la ville, dans un petit village typique (ENTZHEIM), il a gardé le charme de son passé mais en pleine rénovation les chambres sont très fonctionnelles et ont bénéficié d'un rafraichissement récent.

 

 

 

 

 

Pour la première soirée, ce fut dégustation de quelques spécialités alsaciennes, tout cela commençait très bien. 

 

 

Le lendemain on fait connaissance avec Mamylor, la presque régionale de l'étape puisqu'elle habite à environ  une heure de Strasbourg. Soène est elle aussi arrivée mais de plus loin, sa narration de son voyage en bus la nuit nous a bien fait rire (elle peut-être moins !!!). 

 

 

Au programme du jeudi matin, la visite avec un guide du centre ville de Strasbourg... qu'il est difficile de faire un choix de quelques photos 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le midi, nous déjeunons  dans le célèbre restaurant, la maison Kammerzell. Le lieu est surprenant, situé sur plusieurs étages,  il faut admirer les décorations peintes sur les murs. Et dans l'assiette, c'est typique et délicieux.   

 

 

 

 

 

L'après midi ce fut visite de la ville vue d'un bateau.

 

 

 

 

L'occasion de voir nos instances européennes de plus près

 

 

 

 

Le lendemain visite du charmant village de Bergheim, village aux sorcières (bien inoffensives !!)

 

 

 

 

Admirez les géraniums, là aussi comme dans tous les villages traversés ils sont encore magnifiques ! (mais comment font-ils ?)

 

 

 

 

 

Pourquoi les maisons sont-elles aussi colorées en Alsace ? Passiflore nous a éclairé sur le sujet. 

 

Au Moyen-Age, tout le monde ne sachant pas lire, un code couleur était attribué à chaque corporation de métiers, ce qui permettait de se repérer plus facilement dans les rues.

 

Par exemple, le bleu représentait les métiers issus de la famille du bois,  le rouge les métiers du fer,  le jaune, couleur du blé, pour les boulangers et les pâtissiers,  le vert était attribué à ceux qui travaillaient le cuir et les tissus,  le crème était réservé aux maçons, tailleurs de pierres, couvreurs et plâtriers...

 

A l'origine, également, les maisons de couleur rouge signifiaient que les propriétaires étaient de confession protestante, et les bleues (couleur de la Vierge)  qu'ils étaient de confession catholique.

 

Direction ensuite Riquewhir, lieu hautement touristique mais dont les rues à cette saison s'avèrent tout à fait praticables.

 

Toujours autant de couleurs !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous prendrons ensuite le petit train qui nous amènera dans les vignes. Ces dernières débarrassées depuis quelques semaines de leurs grappes ont pris des couleurs d'automne qui sous le soleil nous éblouissent.

 

 

 

 

 

Et justement parlons du vin, parce que tout de même on y a aussi goûté !!!

 

 

Charmant accueil chez Guy et Marta WACH, où nous avons pu visiter les caves mais surtout déguster pas moins de dix vins différents (avec modération tout ça).

 

 

 

 

 

 

ET qu'est-ce qu'on rapporte d'Alsace (hormis le vin), une petite spécialité que personnellement j'aime beaucoup. 

 

 

 

 

Voilà résumé en quelques photos un séjour qu'on n'oubliera pas. D'autres rencontres dans d'autres lieux sont à venir pour prolonger ces échanges qui ne sont plus seulement virtuels. 

 

Merci encore à Passiflore et à Michel pour ce superbe accueil et ces bons moments passés ensemble. 

 

Je vous invite à aller sur les blogs des participantes à cette rencontre, vous pourrez même y trouver quelques photos de nos bobines !!

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 10:19

 

 

1985

 

 

 

Ce jour là il y avait bien quelques infos d'importance.... 

 

 

 

 

Mais il y avait surtout la naissance de notre premier fils Vincent.

 

 

Quand on devient mère pour la première fois, fille ou garçon il reste toujours celui avec qui on découvre ce lien si particulier. Ma mère alors que j'avais près de 40 ans m'appelait encore "mon bébé", lui c'est "mon grand". 

 

 

Très éloigné de nous géographiquement, il n'est pas pour autant le moins présent et le moins attentif à ce qui se passe ici, le blog a été d'ailleurs à une époque un moyen pour le tenir informé, c'est sans doute moins le cas maintenant, encore que il n'est pas le dernier à me faire remarquer telle ou telle faute ou oubli de mot !!

 

 

Vincent je te souhaite un très bon anniversaire loin des yeux

mais pas loin du cœur tu le sais !!

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 11:39

 

 

 

Il s'agit de la dixième édition de cette manifestation alliant l'histoire avec le site admirable de la Cité Plantagenêt (nous ici on dit Vieux Mans !) et les fleurs et plantes. Je pense n'avoir manqué aucune édition et à chaque fois je suis émerveillée par la mise en beauté des lieux. 

 

Ma voisine Catichou en parle aussi ce matin, et nous sommes nombreuses sur les blogs et autres réseaux sociaux (instagram notamment) à montrer les mêmes photos. 

 

Tout commence sous le soleil hier matin par la montée de l'escalier de la Vieille porte.

 

 

 

 

Et puis on déambule ensuite dans les rues pour se laisser surprendre. Un pass permet à ceux qui le souhaitent de visiter des lieux habituellement fermés au public. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La décoration de la maison des deux amis était particulièrement réussie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, nous avons vu de nombreux groupes avec un guide, le signe que cette manifestation attire de plus en plus de monde. Avis aux amateurs pour la prochaine édition.

 

Bon dimanche hélas pluvieux pour la manifestation. 

 

 

 

Partager cet article

Repost0