• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 17:10

 

 

 

Il parait que tout est bon dans le citron !! c'est eux qui le dise 

 

 

 

Perso le vert incontournable dans le mojito (la boisson du confinement ici !!)

 

 

 

 

Bon je m'égare, parce qu'en fait ce post a pour objet une pâtisserie au citron. 

 

 

 

 

 

 

 

Ces petits carrés là,  je les ai vu sur le blog de Anne-Sophie VIDAL ce matin même, et l'occasion d'une invitation ce soir chez des amis m'en a permis la réalisation satisfaisant ainsi ma curiosité pâtissière (si, si je confirme la curiosité peut être pâtissière). 

 

 

Un mélange entre biscuit shortbread et tarte au citron, pour le goûter on a adoré !!

 

 

 

 

 

 

 

Cela va permettre aussi de tester la pousse d'un citronnier à partir des pépins, il semble que cela soit assez facile. Première étape

 

 

Bien nettoyer les pépins, et les mettre à tremper au moins une nuit dans de l'eau tiède. Et demain :  

 

 

 

 

tout cela est très bien expliqué sur ce site 

 

 

 

A suivre

 

Et spéciale dédicace pour nos petits enfants 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 15:32

 

 

Entre deux séances de vélo elliptique (si, si je m'y tiens et pour qui me connait c'est vraiment un exploit !),

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Scarlatine a tout compris 

 

 

 

avec Jane on pâtisse un peu. 

 

 

 

Après quelques tests de brioches, la gâche ici et la version brioche de Christophe MICHALAK qu'on a pas beaucoup aimé à dire vrai, ce qui ne fut pas le cas du Babka de Jeffrey Cagnes qu'on a survalidé et qu'on refera sûrement.  On a aussi trouvé LA recette de brioche mousseline faite et refaite vraiment excellente  trouvée sur instagram de la cheffe Stéphanie LE QUELLEC, une vraie tuerie (pas de photo, pas eu le temps !). 

 

 

photo d'illustration trouvée sur le net

 

 

Visiblement nous ne sommes pas seules à pâtisser puisqu'il semble qu'en cette période si particulière, la pâtisserie (ou plus généralement la cuisine) soit un refuge, un retour à l'enfance avec l'addiction au sucre, une bulle dans laquelle on peut pendant un temps donné prendre du temps pour soi ou partager avec les autres le résultat de notre activité.

 

 

La télévision et les réseaux l'ont bien compris, pas étonnant que l'émission de la 6  "tous en cuisine en direct" le soir cartonne, il y a un vrai engouement pour cette émission où Cyril Lignac cuisine chez lui en même temps que d'autres amateurs connus ou pas dans leur propre cuisine. 

 

 

 

 

 

Et puis il y a aussi Anne-Sophie VIDAL (gagnante du meilleur pâtissier édition 2014) qui propose sur IG chaque semaine trois lives en direct (les ingrédients sont annoncés préalablement sur son blog). C'est justement sur ce dernier que j'ai trouvé la recette dégustée hier soir. 

 

 

 

La linzer torte à la confiture de pêches. 

 

 

L'année dernière nos pêchers croulaient sous les fruits et m'ont permis de faire quelques pots de confiture ;  oui mais à la maison je suis la seule à en manger. Mon stock ne diminue donc pas. Bien que cette année la cueillette s'annonce bien moins généreuse, cette recette devrait me permettre tout de même de vider mon étagère plus rapidement. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est aussi chez Anne Sophie VIDAL que Jane et moi avons trouvé une excellente recette de scones là aussi validée

 

 

 

 

 

 

 

 

Et j'ai vu pratiquement les mêmes dans ma série du moment

 

 

 

 

 

 

Et tiens qu'on se le dise, il y a même un livre 

 

 

 

 

 

 

car il semble que la série ait réhabilitée la cuisine anglaise, article sur le sujet ici 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 18:04

 

En classant mes photos je me rends compte que je n'ai pas partagé un certain nombre de recettes sucrées réalisées depuis le début de l'été, propice ici aux invitations, aux rencontres, aux repas entre amis ou avec la famille. L'été, le temps idéal, les anniversaires, la crémaillère et tout simplement le plaisir de se voir ont été autant de prétextes à cuisiner sucré, pour le salé on a fait souvent grillades, repas classique à cette saison et apprécié par tous. 

 

Ce fut d'abord un brownie caramel

 

 

 

Recette pour 10 : 

Pour le biscuit on fait fondre 90 g de chocolat noir au bain marie auquel on ajoute 170 g de beurre, on mélange jusqu'à obtention d'une texture lisse et tiède. On incorpore 3 jaune d'œufs, 115 g de cassonade et 115 g de sucre semoule, puis 40 g de farine tamisée, 10 g de cacao en poudre. On rajoute enfin 25 g de noisettes, 25 g d'amandes grillées et délicatement 3 blancs d'œufs battus en neige.

 

On verse dans un moule beurré et fariné et on fait cuire four 170° pendant 25 minutes environ. 

 

On réalise ensuite un caramel au beurre salé, ma recette est toujours .

 

 

On confectionne des fruits secs pour la déco, en mettant 100 g de sucre semoule et 1 cc de vanille liquide et 5 cl d'eau dans une casserole, on fait cuire jusqu'à 120°, on ajoute alors les fruits secs (au préalable légèrement grillés et refroidis), on mélange jusqu'à cristallisation du sucre et on réchauffe jusqu'à obtention d'une caramélisation qui entoure les fruits. On laisse refroidir.

 

Pour le montage, on nappe le gâteau de caramel, et on décore avec les fruits secs caramélisés.

 

Pour le petit cœur, c'est en option pour la déco, le mien camoufle un petit doigt gourmand !!

 

Il y a eu aussi un entremets rose

 

(photo pourrie du soir).

 

Un dessert réalisé en 10 minutes chrono, qui demande juste un temps au frais pour être démoulé facilement et un petit coulis de fruits rouges !

 

Pour ce faire, on met dans son moule la moitié d'un paquet de biscuits roses nappé d'un flanc vanille auquel on a rajouté trois ou quatre gouttes de colorant rouge et puis c'est tout !!!

 

Je vous invite à aller sur le site de la maison Fossier, fabricant de ces gâteaux roses où vous pourrez trouver quelques recettes bien sympas, ici.

 

Je poursuis encore avec une autre réalisation, la tarte abricotinex d'Eric Kayser, recette trouvée dans la revue "Pâtisserie et Compagnie" du mois de juillet-août 2019.

 

 

Pour la pâte sablée  on mélange 110 g de beurre ramolli, 50 g de sucre glace, 25 g de sucre en poudre, 25 d'amandes en poudre, 1 pincée de sel ,  1 œuf battu et 185 g de farine. Il ne faut pas trop pétrir la pâte. Quand elle est homogène, on fait une boule qu'on enveloppe dans un film alimentaire et on laisse reposer 2 heures au moins.

 

 

Après ce temps de repos, il faut faire cuire la pâte à blanc, four 160° pendant 40 minutes. On laisse ensuite refroidir.

 

 

Il faut ensuite réaliser un confit d'abricot pour ce faire on mixe 160 g d'abricots dénoyautés on ajoute un peu d'eau si nécessaire, on filtre pour obtenir une purée. On fait tremper une demi-feuille de gélatine dans de l'eau, on dénoyaute trois abricots qu'on coupe ensuite en petits morceaux. dans une casserole on fait chauffer 40 g de purée d'abricots avec les abricots en morceaux on ajoute 25 g de sucre et 1 pincée de pectine, on porte à ébullition, puis hors du feu on rajoute la gélatine. On laisse tiédir, on reste 90 g, le reste est réparti sur le fond de tarte refroidi. 

 

 

Reste à préparer un coulis d'abricot : on fait tremper une feuille de gélatine dans un bol d'eau froide, dans une casserole on fait chauffer les 90 g de confit d'abricot réservés et 15 g de sucre. Hors du feu on ajoute la gélatine et 1 cc d'eau de vie d'abricot. On laisse un peu refroidir et on verse alors sur le confit d'abricot étalé sur la tarte (on en garde un peu pour le décor). 

 

 

On réalise une crème pâtissière, en faisant tremper une feuille de gélatine dans de l'eau froide dans une casserole on porte 150 g de lait à ébullition, on fouette deux jaunes d'œufs avec 20 g de fécule et 30 g de sucre en poudre qu'on mélange au lait chaud. On remet à cuire jusqu'à épaississement, on ajoute ensuite 20 g de beurre et la gélatine.

 

 

Ce n'est pas fini !

 

 

il faut réaliser une meringue italienne en versant 50 g de blancs d'oeufs dans un récipient (environ deux blancs), on porte à ébullition dans une casserolle 4 cs d'eau et 70 g de sucre, quand le sirop atteint 110° on commence à battre les blancs en neige, à 120° on rajoute le sirop progressivement aux blancs et on laisse tourner jusqu'à ce que les blancs refroidissent. 

 

 

Aller encore un effort pour faire une crème Chiboust : on mélange la crème pâtissière avec un tiers de la meringue délicatement puis on incorpore le reste de la meringue.

 

 

Viens enfin le montage : dans la tarte on met un cercle de pâtisserie de taille inférieur au moule à tarte, on y met à l'intérieur la crème chiboust, on lisse et on  remet au frais pour au moins une heure. On coupe les abricots réservés pour le décor (environ  5 ou 6 dénoyautés), on sort la tarte du frigot, on retire le cercle et on met tout autour les morceaux d'abricots frais. On badigeonne avec un pinceau les abricots de confiture d'abricots mis légèrement à réchauffer.

 

 

On décore avec le coulis qu'on a gardé à cet effet. Bon  je le concède un peu long, mais très facile à réaliser et surtout délicieux !!!

 

 

 

Enfin une dernière recette inspirée par ma dernière lecture 

 

 

 

 

Résumé

Depuis sa plus tendre enfance, Izzy a toujours raffolé des fêtes de Noël, quand Londres scintille de guirlandes colorées et que flotte dans l'air un doux parfum de gingembre et de cannelle... Mais cette année, le Cupcake Café ne lui laisse guère le temps de flâner dans les rues enneigées. À l'approche des fêtes, les commandes se multiplient !

C'est alors qu'Austin, son amoureux, lui apprend qu'il a décroché un poste à New York et part étudier cette proposition en or. Izzy voit son univers douillet et gourmand se fissurer. Comment ignorer les milliers de kilomètres qui la séparent désormais de l'homme qu'elle aime ? Doit-elle renoncer au Cupcake Café qui est toute sa vie et sauter dans un avion ? Ou au contraire rester à Londres et tenter d'oublier Austin ?

Une chose est sûre : armée de sa bonne humeur et de sa poche à douille, Izzy est prête à tout pour que la magie de Noël opère encore cette année !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai adoré ce roman léger et sucré, une histoire prévisible mais lue avec beaucoup de plaisir et donc il me fallait réaliser les cupcakes dont il est beaucoup question sans ce livre, des recettes sont même proposées. J'ai fait ma propre recette toutefois  

 

 

 

 

pour 12 cupcakes : on mélange 150 de beurre, 60 g de vergeoise brune et 90 g de cassonade, 150 g de farine, 1 cc de levure, 1 cc d'extrait de vanille, 2 œufs et 1 cc de lait. 

 

 

On remplit un moule dans lequel on a placé des caissettes papier jusqu'au trois quart, on fait cuire à 200° pendant environ 20 minutes… pour le décor et la crème on fait comme on veut et surtout avec ce que l'on a dans le frigo, moi j'ai mélangé et battu ensemble du St Moret avec un peu de crème liquide et j'ai rajouté pour le décor du sucre pétillant. 

 

 

Tout cela a bien finalisé ma lecture, que je vous recommande si vous avez envie de légèreté, de sucré, de gourmandise et d'amour !!

 

 

Partager cet article

Repost0
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 13:28

 

 

Pour bien commencer la semaine, un visuel et une recette sucrés. 

 

 

Un gâteau qui prend du temps pour sa réalisation, et qui sera bien vite mangé…

 

LE SAINT HO CARAMEL AU BEURRE SALE

 

recette de Sébastien BOUILLET trouvée dans le fou de pâtisserie (n°22)

 

 

 

 

 

1/ - Faire une pâte sucrée 

 

 

On place 160 g de beurre mou dans la cuve du batteur, puis on incorpore 100 g de sucre glace tamisé avec 2 g de sel. On y ajoute l’oeuf et 300 g de farine tamisée. Il faut pétrir jusqu’à l’obtention d’une boule. On réserve au froid.

 

On étale la pâte sur environ 2mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau. On s'aide d'un cercle de 22cm de diamètre posé sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d’une feuille de silicone. On pique le fond de tarte à l’aide d’une fourchette et on fait cuire la pâte à blanc au four à 160°C pendant 15 minutes environ. A surveiller pour qu'au bout de ce laps de temps la pâte ait une belle couleur rousse. On la sort du four et on laisse refroidir

 

 

2/ Le crémeux caramel au beurre salé

 

 

On mets 50 g de glucose dans une casserole et on porte à ébullition. On incorpore 100 g de sucre en 4 fois : d'abord un quart puis on laisse fondre et après obtention d'une légère coloration on rajoute le reste. Pendant ce temps là on fait chauffer 200 g de crime liquide entière jusqu'à environ 80°. Quand le sucre a une belle couleur rousse, on y ajoute la crème chaude en plusieurs fois (attention opération toujours délicate), on fait alors chauffer jusqu'à environ 110°. On laisse ensuite refroidir à 55°, à ce moment là on mixe le caramel avec 60 g de beurre demi-sel. Il faut laisser ce caramel au frais.

 

 

3/ Crème  pâtissière au caramel 

 

 

Mettre 240 ml de lait à chauffer avec 10 g de beurre, 25 g de sucre en poudre et une gousse de vanille fendue et grattée. Dans un autre récipient on mélange 25 g de sucre, 25 g de farine et on ajoute 50 g de jaunes d'œuf. On ajoute ensuite un peu du mélange chaud, on fouette vigoureusement (enfin le robot fait ça très bien), puis le reste du liquide chaud. On remet à chauffer sans cesser de remuer pendant environ 2 minutes, on mixe si nécessaire et on met ce mélange dans un plat creux pour laisser refroidir sans oublier de filmer.  Quand c'est froid, prélever 60 g du crémeux caramel et mélanger.

 

 

4/ Faire des choux 

 

Il faut commencer par faire préchauffer le four à 250°C (th.8).

On porte à ébullition 80 g d'eau et 80 g de lait avec 70 g de beurre coupé en dés, 2 g de sel et 5 g de sucre en poudre. Hors du feu, on ajoute 85 g de farine tamisée  en une seule fois.  On mélange bien.

Il faut remettre sur le feu pour déssécher la pâte pendant 2 minutes en remuant constamment à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois et forme une boule.

Hors du feu, lorsque la pâte a légèrement tiédie, on ajoute  3 oeufs un à un en mélangeant énergiquement entre chaque oeuf. (au robot avec la feuille c'est parfait !).

On remplit une poche à douille (avec une douille unie de 8 mm ) et on  dresse des petits choux d'environ  3 cm de diamètre.

On fait cuire en baissant la température du four immédiatement à 160°C (th.5), pendant environ 25 mn. .

Il faudra fourrer ces choux avec une partie de la crème pâtissière au caramel à l'aide d'une douille de 6 cm.

 

C'est pas fini !!!

 

 

5/ Caramel

 

Puisqu'il faut faire un caramel pour les choux avec 30 g d'eau, 30 g de glucose et 100 g de sucre qu'on fait cuire jusqu'à environ 160° (surveiller la couleur, attention trop cuit c'est amer !). 

Quand vous obtenez la couleur voulue, on arrête la caramélisation en trempant la casserole dans du liquide froid. On peut alors glacer les choux, vite car le caramel refroidit vite, si nécessaire on peut le réchauffer un peu.

 

 

6/ La chantilly mascarpone vanille :

 

 

Après avoir mélangé 300 g de crème liquide entière, 60 g de mascarpone, 1 gousse de vanille fendue et grattée et 40 g de sucre, on fait monter la chantilly et on réserve au froid. 

 

 

C'est bientôt fini, courage !!

 

 

7/ Le montage 

 

 

On réparti  100g de crémeux au caramel sur le fond de pâte sucrée cuit.

On garni ensuite le fond de tarte avec le reste de la crème pâtissière au caramel et on lisse jusqu’aux bords à la spatule. A l’aide d’une poche munie d’une douille N°8, pochez une spirale sur le dessus jusqu’à 0,5cm du bord (en théorie, parce que ça j'ai pas réussi, du coup ça déborde un peu !).

On réparti les choux glacés de caramel sur le tour. (pour le nombre et la disposition vous faites comme vous voulez). 

Dernière étape avec la douille et un poche munie d’une douille à Saint-honoré, on poche la crème chantilly, pour la maîtrise de la douille c'est pas encore ça !!

On réserve au frais (pas trop longtemps).

 

 

 

 

 

 

Bonne semaine 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 février 2019 4 28 /02 /février /2019 17:43

 

 

Des sablés nous en avons de fameux en Sarthe  

 

 

 

 

 

 

Et pourtant ce sont des nantais que j'ai testés

 

 

 

 

Pour la pâte on met 125 g de beurre dans un récipient on le fouette jusqu'à la consistance de pommade, on ajoute alors 125 g de sucre semoule, puis 10 g de crème fraiche épaisse et 1 cc de vanille liquide. Sans trop travailler le mélange on ajoute enfin 150 g de farine, 2.5 g de levure et 125 g de poudre d'amandes jusqu'à obtenir une pâte assez dure et homogène. On met dans un film plastique pendant environ 1 heure. 

 

 

On préchauffe le four à 180°, on étale la pâte sur environ 4 mm puis en détaille en petits cercles emporte-pièce. On dépose sur une plaque légèrement beurrée, on badigeonne d'un œuf battu et on fait cuire environ 8 mn (à surveiller ça va vite !).

 

 

 

 

 

 

Il y a des tas de recettes sur le net, j'en ai trouvé une où l'on rajoute de la noix de coco (???), ma recette est (encore et toujours) dans le livre de Christophe FELDER et Camille LESECQ.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 17:13

 

 

Après la couture et comme promis voici un peu (beaucoup) de sucre... Quelques desserts pour tester les recettes extraites du livre de Christophe FELDER et Camille LESECQ.

 

 

 

 

 

Pour commencer une tarte Pont-Neuf. Elle est composée d'une base de pâte feuilletée et de choux réalisés avec de la pâte à choux mélangée à de la crème pâtissière, garnis de chantilly. 

 

 

 

 

 

 

 

La pâte feuilletée a été faite maison, (recette Numéro 2 de la revue Fou de pâtisserie). 

 

 

Pour le reste, il faut réaliser :

 

 

- une pâte à choux avec 60 g d'eau, 60 g de lait 1 cc de sucre semoule 1 cc de sel, 70 g de farine, 2 à 3 œufs et 55 g de beurre.

 

 

- une crème pâtissière avec 25 cl de lait entier, 1/2 gousse de vanille, 50 g de jaunes d'œufs, 50 g de sucre semoule, 25 g de maïzena, et 10 g de beurre frais. 

 

 

Quand ces deux préparations ont refroidies, on les mélange et on poche des petits choux, cuisson à 180° pendant environ 15 à 20 minutes.

 

 

Pendant ce temps on fait cuire la pâte feuilletée pour ce faire dans un premier temps on étale, on fait cuire environ 10 minutes on sort du four et on découpe à l'aide d'un cercle pâtisserie par exemple, un rond d'environ 22 cm, puis on remet au four pour encore 15 minutes (attention il faut surveiller ça va très vite !!!). 

 

Quand les choux sont cuits et refroidis on les garnis d'un fond de gelée de groseilles puis d'une chantilly faite maison. 

 

 

Pour le montage : on pose les fruits sur la pâte feuilletée, puis les choux (dont j'ai poché le dessus dans la gelée à la groseille.

 

 

Autre soirée chez des amis, cette fois ce sera chocolat avec un Brownie caramel.

 

 

 

 

 

Il faut d'abord réaliser :

 

 

- le brownie en faisant fondre au bain marie 90 g de chocolat noir auquel on rajoute 170 g de beurre. Quand le mélange est lisse et tiède on rajoute 3 jaunes d'œufs, 115 g de cassonade, 115 g de sucre semoule. Enfin on incorpore 40 g de farine, 10 g de chocolat amer en poudre, 75 g de cerneaux de noix hachées, 25 g de noisettes grillées, 25 g d'amandes grillées. Enfin on monte en neige 3 blancs d'œufs qu'on mélange délicatement au mélange précédent. Au four à 170° pour environ 25 minutes. 

 

 

puis : 

 

 

- du caramel tendre pour ce faire, il faut chauffer 115 g de crème liquide avec 1/2 gousse de vanille grattée et 5 g de poudre de lait. On verse 75 g de sucre semoule et 75 g de glucose dans une casserole à fond épais et on fait fondre jusqu'à obtenir une jolie couleur de caramel. A ce moment là hors du feu on fait décuire en au moins deux ou trois fois le caramel, on mélange avec un cuillère en bois et on rajoute enfin 40 g de beurre et un peu de fleur de sel. On laisse refroidir. 

 

 

- des fruits secs sablés : il faut pour cela verser 100 g de sucre, 1 cc de vanille liquide et 5 cl d'eau dans une casserole et faire chauffer jusqu'à 120°. A ce moment là, on y mélange 25 g de noisettes grillées, 25 g de noix de cajou grillées, 25 g d'amande entières grillées et 25 g de noix de pécan grillées. Il faut mélanger rapidement jusqu'à re-cristallisation du sucre. On fait réchauffer jusqu'à ce  que le mélange se caramélise légèrement.

 

 

Pour le montage du gâteau, il faut étaler le caramel sur le biscuit, et poser tout autour les fruits secs caramélisés... vous pouvez me croire sur parole, c'est BON !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 16:00

 

de chocolat !!!!! 

 

Les 16 et 17 juin 2018 auront lieu ici les 24 heures du Mans... oui  certes....

 

mais je viens d'apprendre que du 15 au 17 juin à Paris allait se dérouler le premier salon de la Pâtisserie Porte de Versailles

 

 

 

 

Y'a même pas photo, j'ai choisi mon camp !! 

 

Encore plus d'infos ici

 

 

 

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 18:03

Partager cet article

Repost0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 09:00

 

a du bon parfois...

 

quand ça m'arrive, je descends au salon, j'allume la télé qui a souvent le pouvoir de m'endormir ...

 

Sauf que la semaine dernière sur Teva je reste bloquée sur une rediffusion de l'émission "le gâteau de mes rêves" (diffusée le dimanche midi je crois).

 

Le principe ? une téléspectatrice s'essaie à réaliser une recette classique, sa première version est souvent bof, bof, arrive alors LE pâtissier célèbre genre Michalak ou Adam comme dans le cas présent, qui réalise avec elle sa version.

 

Il faut reconnaître que le déroulé et la réalisation de la recette sont simples et du coup très accessible aux pâtissières amateurs que nous sommes.

 

La recette était un diplomate. A l'origine une génoise imbibée d'une liqueur (kirsh) et nappée de crème pâtissière dans laquelle on a mis des fruits confits.

 

Image trouvée sur le net.

Image trouvée sur le net.

 

La version de Christophe ADAM est bien différente, puisque la crème est infusée à la canelle et aux zestes d'orange, le biscuit est de la brioche (achetée ou à faire soi même), outre la crème , on nappe avant de passer au four, un caramel au beurre salé. Après cuisson quand le gâteau est froid, on réalise une chantilly à base de crème mascarpone et de crème liquide. Les fruits confits sont là uniquement pour faire joli sur le dessus.

 

Lundi soir, invités par des amis, j'avais proposé d'apporter le dessert (petite idée derrière la tête !!).

 

Voici donc "mon" diplomate réalisé à partir de la recette de Christophe ADAM ; Je vous rajoute également ci-dessous la vidéo (attention dans la vidéo il manque une partie celle concernant la réalisation du caramel au beurre salé). 

L'insomnie

 

Bon cette semaine, nous avons encore deux invitations, et hier soir c'est nous qui recevions... à suivre donc de nouvelles recettes de desserts.

 

Partager cet article

Repost0