• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 11:54

 

 

 

Dans le contexte actuel, on s'amuse comme on peut…. et il y en a qui font ça très bien et qui nous en font profiter.

 

 

 

Ainsi ces deux "instragrammeurs" qui nous régalent tous les jours en détournant en mode confinement des extraits de films très connus,  ça donne vraiment des scènes amusantes. 

 

 

 

Je suis sûre que vous reconnaitrez les films d'origine très facilement

 

 

 

 

Tous les jours si vous avez instagram, vous pouvez vous amuser avec leur détournement le lien est le suivant :

 

@creustel

 

sinon vous pouvez vous abonner à leur chaine YouTube

 

 

 

Il y a aussi quelques détournements d'affiches de cinéma très réussis.

 

 

 

 

 

 

 

Spéciale dédicace à mes amateurs d'Avenger !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mieux vaut en rire…. quand on peut, en espérant que pour chacune d'entre vous cela se passe pour le mieux.  

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 août 2019 7 04 /08 /août /2019 11:30

 

 

Aujourd'hui, dans sa petite musique du dimanche, Passiflore nous propose un peu de tango et de musique argentine, un régal pour les oreilles et les yeux.

 

Cela m'a fait penser à un film documentaire que j'ai regardé il y peu où il était beaucoup question de danse et des rapports aux autres à travers elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pitch : 

C'est l'histoire d'un bal. D'un grand bal. Chaque été, plus de deux mille personnes affluent de toute l’Europe dans un coin de campagne française. Pendant 7 jours et 8 nuits, ils dansent encore et encore, perdent la notion du temps, bravent leurs fatigues et leurs corps. Ça tourne, ça rit, ça virevolte, ça pleure, ça chante. Et la vie pulse.

LE GRAND BAL Bande Annonce (2018) Documentaire


 

 

 

Le grand bal 2019 vient de se terminer, il avait lieu à GENNETINES (Dans l'allier) du 19 juillet au 2 août.

 

 

Sur Sept parquets de danse, on peut apprendre et danser des danses d'Europe (rien à voir donc avec le tango). Dans le film, on suit ces danseurs venus de tous pays, de tous horizons, ils sont jeunes ou plus vieux, ils partagent, ils virevoltent ensemble dans une réelle communion, ils donnent envie de danser et de participer bien que l'exercice semble très fatigant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2019 3 17 /07 /juillet /2019 11:37

 

 

 

Vu hier soir

 

 

 

 

 

 

On connaît généralement en France d'Elton John, le personnage fantasque, original, l'auteur de si belles mélodies. Ce film nous fait découvrir son enfance, ses premières années de chanteur. Il nous montre un homme timide en quête d'amour, parental notamment, un homme attachant malgré ses outrances et excès. 

 

 

 

 

Pour nous (Jane et moi) une vraie découverte au final et  une très grande envie de l'écouter encore, et encore… 

 

 

 

Dans le film mention spéciale à Jamie Bell (qui joue Bernie Taupin,  l'ami et surtout l'auteur des paroles des chansons d'Elton) à jamais pour moi le petit Billie Elliot.

 

 

 

 

 

 

PS : on a vu aussi hier soir la bande annonce du film attendu chez nous, "Le Mans 66". Certaines images du film ont été tournées dans le vieux Mans notamment… (pour le circuit il a été reconstitué aux USA)

 

 

 

 

 

Ce film est tiré d'histoire vraie :

 

une équipe d'excentriques ingénieurs américains menés par le visionnaire Carroll Shelby et son chauffeur britannique Ken Miles, sont envoyés par Henry Ford II pour construire à partir de rien une nouvelle automobile qui doit détrôner la Ferrari à la compétition du Mans de 1966.

 

 


 

 

 

C'était donc ma séquence cinéma du jour. 

 

 

Bonne journée

 

 

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 17:20

Ce Week-end

 

 

 

Spontanément je crois que je n'y serais pas allé compte-tenu du thème du film qui est le départ de la petite dernière !

 

 

Et puis sollicitée par une amie (qui je le précise n'a pas d'enfant), j'y suis allé hier.

 

 

 

Bon on va dire que c'est un peu cousu de gros fil blanc, que les problèmes existentiels de la mère gonflent un peu  (divorcée, l'ex ne participe pas aux frais, je n'ai pas de mec…), que les protagonistes vivent dans un milieu très bobo parisien bien loin des réalités quotidiennes (enfin des miennes c'est certain).

 

 

 

Reste tout ce qui tourne autour de la relation fusionnelle de la mère avec sa petite dernière de 18 ans qui après son bac veut partir au Canada faire des études, ce qui sous tend que la mère va rester seule et qu'elle vit très mal cet "abandon", malgré les deux ainés qui bien que partis du domicile sont eux très présents autour d'elle. 

 

 

 

Il y a tout de même des petites touches de réalité qui m'ont fait sourire… l'histoire du doudou si précieux à la jeune ado…. tiens, tiens

 

 

 

photo du net

 

 

 

Ici un article bien intéressant sur le signifiant du doudou même à l'âge adulte.

 

 

 

Et, même si Sandrine KIBERLAIN qui joue (très bien) la mère, parait très immature dans son positionnement sans autorité sur des enfants très sympas et protecteurs avec elle, elle est touchante et désemparée devant ce départ inévitable. Le film évoque bien le fait qu'on ne les voit pas grandir et que cette petite dernière qu'on voit encore tout bébé est déjà une adulte prête à partir du nid.

 

 

 

 

 

 

Alors oui à la fin devant ma copine hilare, j'ai versé ma petite larme, parce que ce départ là moi je n'y suis pas encore prête et que pour longtemps elle restera ma bibiche.

 

Et puis parce que moi aussi j'avais une maman qui jusqu'à ce qu'elle parte pour toujours m'appelait son bébé, j'avais alors 40 ans.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 08:52

 

 

 

 

Titre évocateur du début d'un tournage… en lien avec le thème proposé ce mois-ci pour le défi du 20 par Catichou  :

 

"ma vie c'est du cinéma".

 

 

 

Film d'action en ce moment…

 

 

dernier mission impossible qu'on a bien aimé… pour l'action y'avait ce qu'il faut !!

 

 

En réfléchissant sur les films qui ont compté ou qui pourrait illustrer ma vie, je retrouve d'abord et en premier lieu le premier vu dans un cinéma.

 

 

et puis deux films très différents mais qui n'ont fait que renforcer mon goût pour le cinéma au moment de l'adolescence.

 

 

Pour rester dans le thème proposé et illustrer la suite très rapidement (mais vraiment très rapidement)

 

 

 

 

 

Celui ci est étonnant si vous ne l'avez vu…. 

 

 

tout en poursuivant une vie professionnelle 

 

 

 

 

 

et une jolie surprise de la vie a 40 ans

 

 

 

 

et l'arrivée dans notre vie de

 

 

 

 

 

 

et quelques années plus tard un choix professionnel et personnel 

 

 

 

 

pour le commencement d'une autre vie difficile à illustrer au cinéma (j'ai pas trouvé !) avec notamment le début et la création du blog qui fait qu'aujourd'hui encore j'ai plaisir à partager avec vous un peu de tout cela. 

 

 

à défaut d'une meilleure image j'ai trouvé celle-ci sur le net pour illustrer la fille qui bloggue.

 

 

Bon après cette bande annonce… je file parce que moi je n'ai pas de 

 

 

 

 

et que j'ai beau être 

 

 

et 

 

 

 

J'ai plein de choses à faire aujourd'hui

 

 

un film très actuel sur la lutte d'une entreprise de confection de lingerie pour maintenir son activité.

 

 

Bon je file voir le cinéma des copinautes… 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 11:32

 

Avec Jane, nous sommes allé voir le dernier film de Guillermo Del Toro oscarisé récemment "la Forme de l'eau". 

 

 

 

Une histoire d'amour improbable entre une jeune femme de ménage muette et un monstre sous-marin. Tout cela se passe en 1962 alors même que les américains et les russes se font une guerre d'intox pour savoir qui va envoyer le premier individu dans l'espace. Il y a un méchant policier dans l'histoire, un gentil voisin, une collègue protectrice, un espion soviétique infiltré. L'héroïne tombe amoureuse du monstre... le thème de la belle et la bête encore une fois exploitée, on aimerait effectivement que le monstre se transforme (ce qui ne sera pas le cas), par contre il entraine la jeune femme dans une libération de ses propres peurs et au fond de l'eau. 

On a bien aimé, malgré quelques scènes difficiles (une histoire de doigts...), mais nous sommes des filles et avons été sensibles à cette belle histoire d'amour et de libération. 

 

 

 

 

Cocorico, la musique oscarisée également est de Alexandre DESPLAT français installée à Los Angeles. 

 

 

 

Et vous votre dernier film récent ??? qui a vu notamment le dernier Dany Boon "la Ch"tite famille" ? 

 

 

J'ai vu récemment son avant-dernier film "Raid dingue" qui a eu le césar du public... j'avoue avoir beaucoup ri... (je suis très, très  bon public pour ce type de film...)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 16:22

 

Ce film était en course pour l'oscar du meilleur film. Pour l'émotion et la belle histoire qu'il raconte il aurait pu gagner la statue.

 

Adapté d'une histoire vraie, le film raconte l'histoire de Saroo Brierley un petit garçon indien qui, par un concours de circonstances, se retrouve livré à lui-même à plus de 1600 kilomètres de chez lui, dans la ville de Calcutta à l'âge de 5 ans.

Adopté par un couple d'australiens, il n'aura de cesse à l'âge adulte de retrouver sa famille et ses racines.

 

 

 

Bon il faut bien avouer que Jane et moi avons sorti  les mouchoirs à la fin du film. L'histoire est belle, les scènes tournées en Inde sont difficiles parce que réalistes dans la dureté du quotidien d'une très grande partie des indiens.

 

Le film nous permet aussi de découvrir la Tasmanie avec de superbes vues de cette partie de l'Australie,  une ile située en son sud (en rouge sur la carte ci-dessous). 

 

 

 

Enfin dans ce film il y a Dev Patel, et moi Dev Patel je l'adore.

 

 

Nous l'avions déjà beaucoup aimé dans Slumdog Millionnaire. Dans Lion il est beau et émouvant.

 

Bref, si vous aimez les belles histoires celles qui rendent optimistes, celles qui sont pleine d'humanité courrez voir ce film.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 10:17

 

 

 

Ce superbe film vu la semaine dernière avec Jane en VO, qui a reçu cette nuit après un couac très surprenant tant les choses semblent bien huilées habituellement  durant cette cérémonie, l'oscar du meilleur film.

 

 

 

Un film qui retrace trois périodes la vie du jeune Chiron, confronté au harcèlement, aux dérives de sa mère droguée au crack,  à son homosexualité et à la violence du monde qui l'entoure. Malgré tout cela, dans sa recherche d'amour et notamment d'une figure paternelle, il fait des rencontres bienveillantes qui l'aident à avancer même si ce n'est pas forcément sur le meilleur des chemins à défaut d'une autre représentation positive.

 

Le film est adapté d'une pièce de théâtre ... beaucoup de silences, les dialogues sont épurés, et la musique accompagne de très beaux plans.

 

Bon dit comme ça je ne donne pas très envie, mais on est sorties Jane et moi bouleversées par ce film, de ceux qu'on oublie pas.

 

Les acteurs sont magnifiques, l'un d'entre eux d'ailleurs a reçu le prix d'interprétation pour le meilleur second rôle. Mahershala Ali premier acteur black musulman à recevoir un oscar, tout un symbole dans les USA d'aujourd'hui.

 

 

Partager cet article

Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 11:17

Entre filles avec notre jeune allemande, il nous fallait un film français pour qu'elle puisse suivre les dialogues assez facilement.. Notre choix s'est porté sur le succès du printemps qui aux derniers chiffres de fréquentation a réuni plus de 10 millions de spectateurs (à la dixième place actuellement des records de fréquentation).

 

Franchement je n'ai pas boudé mon plaisir et les filles non plus visiblement. Mention spéciale aux gendres du film particulièrement savoureux et on retrouve un Christian CLAVIER (égal à lui-même mais bon) qui forme avec Chantal LAUBY un couple assez savoureux.

 

 

 

Le message se veut être de tolérance et de respect, c'est assez réussi. Bref un bon film pas prise de tête et drôle.

 

 

 

Over blog m'avait prévenu... mon blog allait d'ici peu avoir quelques pubs, quelques ??? beurk quelle horreur je constate aujourd'hui  qu'il y en a partout, c'est justement ce que j'appréciais jusqu'alors sur overblog, l'absence de pub. Il semble qu'il faille que j'effectue la migration sur leur nouvelle version au risque de perdre ma jolie présentation réalisée par Damouredo. Et puis l'absence de pub se paie aussi... bref ça ne me plait pas tout ça...  

Partager cet article

Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 16:47

Aujourd'hui, j'ai vu la voiture de James Bond...si, si.....

 

alors non ce n'est pas  le beau Daniel

images.jpg

 

qui a délaissé sa  mythique Aston Martin

 

 

imagesCAN1K87B.jpg

 

 Mais bien Roger Moore qui a pour un film tourné dans une belle deudeuche jaune....2cv-cinema-james-bond-L-TVj3Q8.jpg

 

 que j'ai retrouvé cet après-midi place des Jacobins au Mans

 

 

 

Divers-0905.JPG

 

 

Aujourd'hui en effet, dans le Mans, on a croisé une multitude de deudeuches à l'occasion des 20èmes rencontres nationales des clubs de France qui ont lieu tout près du Mans. Plus de 2000 voitures ont fait le déplacement, autant dire que c'est un festival de couleurs, de customisation pour cette voiture mytique...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0