• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 11:08

 

 

 

Dans notre nouvelle maison, nous avons beaucoup, mais alors beaucoup de fruitiers... ça a commencé en mai par les cerises, puis cet été des nectarines et des kilos de pêches qui ont fait le bonheur des copines et pour finir des poires dont le planteur d'origine avait bien pensé la production, puisque leur maturité s'étale dans le temps.

 

 

 

 

 

 

Certains de ces poiriers en espalier semblent (selon un spécialiste) avoir plus de cinquante ans   !

 

 

 

 

Pour les variétés, nous avons la classique William (photos toutes trouvées sur le net)

 

 

mais aussi des Louise Bonne,

 

 

 

des Doyenné du Comice

 

 

 

 

 

des Beurré-Lebrun

 

 

 

 

 

et enfin des Duc de Bordeaux (les dernières encore dans les arbres)

 

 

 

 

 

 

Quelques bocaux plus tard (on appréciera cet hiver je pense), il reste quelques poires encore dont on peut faire des desserts.

 

 

Je vous propose un cake épicé et poires debout.

 

 

 

 

 

Il faut éplucher 4 petites poires dont on conserve la queue. On porte à ébullition 60 ml d'eau avec 3 cs de sucre, un bâton de cannelle, 2 étoiles de badiane et 2 cm de gingembre émincé. On plonge les poires dans ce sirop et on les poche 20 mn à feu doux. On laisse ensuite refroidir.

 

On fait ensuite fondre 100 g de chocolat noir avec 80 g de beurre on fouette ensuite avec 120 g de sucre roux, on y ajoute 150 g de farine, 1/2 sachet de levure et 1 cc de mélange de pain d'épices. On verse le tout dans un moule à cake beurré, on enfonce les poires dans la pâte et on fait cuire 30 minutes dans un four thermosat 5-6 (160°).

 

 

 

 

 

 

Bon week-end !

 

 

 

 

 

mais 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 13:29

 

 

 

 

Une vraie découverte que ce petit séjour à Clermont-Ferrand. Faut être honnête pour moi Clermont c'est la ville de Michelin. Avec deux parents ayant contribué à l'ouverture de l'usine de la Roche Sur Yon dans les années 70, un travail à la chaine pour maman qui a beaucoup souffert de conditions de travail pénibles et qui fut "remercié" très durement à l'âge de 56 ans alors que déjà l'usine avait des problèmes (en ce moment on parle même de sa fermeture)... bref ville associée à une histoire perso, vous avouerez qu'elle n'y est pour rien !!!

 

 

Visite assez privilégiée de la ville, en petit groupe, avec une charmante guide et franchement ce fut un grand plaisir.

 

 

Ce qui frappe d'emblée, bien évidemment c'est la couleur dominante de la ville liée à la construction de certains bâtiments avec  de la pierre sombre de Volvic,  comme la Cathédrale Notre Dame de l'Assomption

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si la Cathédrale est d'inspiration gothique, nous visiterons aussi la Basilique Notre-Dame du Port d'inspiration romane. 

 

 

 

 

 

Nous étions peu nombreux ce qui nous a permis de visiter l'hôtel privé Martial de Granseigne datant du XVIIe siècle et  classé aux monuments historiques depuis 1986.

 

 

 

 

 

Au mur un portrait d'un homme célèbre de la ville Blaise Pascal

 

 

 

L'après midi direction quartier Monferrand, et visite à Notre Dame de la Prospérité.

 

photo trouvée sur le net 

 

 

 

 

 

Il reste encore quelques traces d'un système d'éclairage au gaz

 

 

 

Et des maisons restaurées ou en cours de restauration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction ensuite le musée Roger Quilliot

 

Tiens un compatriote

 

 

Tête de paysan vendéen - Thomas DEGEORGE (1786 -1854)

 

 

 

Et puis un mythe s'est écroulé, où j 'ai appris que ce que l'on m'avait enseigné toute petite en histoire et bien c'est tout faux !!! 

 

 

 

Vercingétorix n'est pas celui que l'on croit !!

 

 

 

 

Extrait wiki... : 

Oubliée jusqu'au milieu du xixe siècle, sa figure de représentant de la civilisation gauloise est largement mise en avant sous Napoléon III ; puis, dans le cadre de l'affrontement franco-allemand, il incarne une figure mythique et nationale de tout premier ordre pour la France, dans une partie importante de l'historiographie du temps. Entre 1870 et 1950, l'histoire de la France telle qu'elle est enseignée à des générations d'écoliers, fait de lui le tout premier chef de la nation

 

 

 

Durant la journée, en me promenant, je n'ai pas oublié mes centres d'intérêt ...

 

 

de la couture

 

 

 

 

 

Du street art.... aérien

 

 

 

 

 

 

 

Ou plus primaire, de l'artiste Lasco

 

 

 

 

 

 

 

Et puis pour finir,  il me faut évoquer aussi (et surtout) les spécialités culinaires et quelques endroits bien sympathiques.

 

 

Premier dîner 

DU POUNTI

 

Photo du net

 

 

Typiquement auvergnat, il s'agit d'un pâté composé de farine de froment (ou de seigle) mélangée à des œufs et du lait, de feuilles de blette, de lard et de pruneaux. Il se mange habituellement froid ou légèrement poêlé en tranche, accompagné d'une salade.

 

  

La recette

 

 

A suivre de la truffade  :  de la tomme fraîche d’Auvergne avec des pommes de terre sautées et un peu d’ail, accompagner cela d’une salade verte 

 

et enfin de la glace à la verveine (nous en goûterons pendant notre séjour trois fois).

 

 

Le lendemain, bonne surprise nous avons déjeuné dans un nouveau restaurant bistronomique sur Clermont, le Victoire, dont la carte a été conçue par un ancien candidat de Top Chef Cyril ZEN. Ici pas vraiment de spécialité savoyarde, mais une explosion de saveurs en bouche toutes aussi surprenantes les unes que les autres.

 

 

 

 

 

Enfin le lendemain, diner à l'ESAT du Marand

 

 

photo trouvée sur leur site

 

 

Il s'agit d'un établissement d'accueil qui emploie des personnes handicapées ne pouvant évoluer dans un milieu de travail ordinaire. 

 

Cuisine de très grande qualité, service et accueil de même et des petites choses jusqu'alors jamais goûtées c'est dire. 

 

 

Des minis bouchées à la grenouille (j'ai trouvé une recette ici que je testerai sûrement),

 

Des sucettes glacées au foie gras passion

 

 

photo trouvée sur le net,mais dommage j'ai pas toute la recette (que je trouverai sûrement !!)

 

 

 

Et puis évidemment avant le dessert un plateau de fromages locaux

 

 

 

 

Du salers

Du Saint Nectaire

et Du Gaperon

 

 

 

Voilà j'espère que ce petit résumé vous a plu.

 

 

 

J'ai eu personnellement beaucoup de plaisir à découvrir ce coin de France, dépassant mes a-prioris négatifs (bon faut être honnête j'accompagnais Mr ToutDouceMans à une AG sans cela...) mais la ville vaut qu'on s'y arrête un peu et qu'on y goûte ces spécialités certes roboratives mais vraiment excellentes !!!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2019 5 20 /09 /septembre /2019 10:48

 

Et c'est Florence qui propose le thème de ce mois : LE JEU "sommes nous joueuses ?"

 

Indéniablement oui pour ce qui me concerne, mais plus du tout fan des jeux de plateau auxquels pourtant petite j'ai beaucoup joué avec ma soeur

 

Le classique Nain Jaune

 

 

ou les petits chevaux

 

 

(auquel je recommence à jouer avec les petits-fils d'ailleurs)

 

 

 

Je suis désormais plus accro à mon phone et à ses applications de jeu (oui je sais pas bien !...)

 

 

Mais tout avait commencé dans les années 90 déjà avec les premiers PC et des jeux assez addicts comme celui-ci par exemple  

 

 

Indiana Jones et la dernière croisade 

 

  

Et toute une série de jeux à l'identique qui font bien rire les jeunes désormais.

 

 

Ayant gardé ce goût, j'ai redécouvert avec mon iPhone quelques jeux auxquels je suis accro comme Toy Blast par exemple (j'y joue plus de deux ans, trois peut-être et j'en suis au niveau 2812, oups 2813 le temps que la photo charge !)

 

 

 

 

et puis j'ai débuté depuis peu celui-ci enfin je compète avec Mr ToutDouceMans qui a commencé en même temps que moi, à qui passera les niveaux le plus vite 

 

 

 

 

 

 

 

Alors oui joueuse je suis, mais aucune addiction aux jeux d'argent, grattage, loto ou casino, le plaisir ne serait pas le même sans doute. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 15:45

 

 

Non pas moi en fin de soirée … c'est juste le nom de ce groupe !!!

 

 

 

 

 

 

Peut-être passeront ils près de chez vous pendant la tournée qu'ils démarrent 

 

 

 

 

 

 

20.09.19 OYONNAX(01) - Centre cultruel Aragon
26.09.19 PARIS(75) - Les Trois Baudets
27.09.19 AUBERGENVILLE(78) - Théâtre de la Nacelle
28.09.19 LES PONTS-DE-CÉ(49) - Théâtre des Dames
04.10.19 SAINT-JEAN-DE-MONTS(85) - Odysséa
05.10.19 DAX(40) - Atrium Casino
11.10.19 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN(67) - L'Illiade
12.10.19 BELLEGARDE-SUR-VALSERINE(01) - Théâtre Jeanne d'Arc
13.10.19 CALUIRE-ET-CUIRE(69) - Le Radiant
18.10.19 BONNEUIL-SUR-MARNE(94) - Bonneuil-sur-Marne
07.11.19 LES HERBIERS(85) - Theatre Pierre Barouh
08.11.19 FONTENAY-LE-COMTE(85) - Espace culturel René Cassin
09.11.19 LE HAILLAN(33) - Le Haillan
20.11.19 ARCACHON(33) - Théâtre de L'Olympia
29.11.19 LILLEBONNE(76) - Theatre
30.11.19 LESQUIN(59) - Centre Culturel
05.12.19 ORVAULT(44) - L'Odyssée
17.01.20 ARNAGE(72) - Espace Culturel l’Éolienne
24.01.20 LES ULIS(91) - Espace Culturel Boris Vian
25.01.20 LOCMINÉ(56) - Espace La Maillette
31.01.20 LURE(70) - Auditorium
01.02.20 NIEDERBRONN-LES-BAINS(67) - Niederbronn-les-Bains
14.03.20 MONTPELLIER(34) - Théâtre Jean-Claude Carrière
20.03.20 MAGNY-LES-HAMEAUX(78) - L'Estaminet
21.03.20 TOUROUVRE-AU-PERCHE(61) - Le Printemps de la Chanson
26.03.20 SAINT-MARTIN-D'HÈRES(38) - L’Heure Bleue
27.03.20 ISSOIRE(63) - Théâtre
28.03.20 SAINT-PIERRE-D'OLÉRON(17) - Centre Culturel

 

 

Leur dernier CD vient juste de sortir et il est entièrement composé de reprises de chansons de Boris VIAN

 

 

 

 

 

C'est en effet, bientôt le centenaire de la naissance de cet artiste aux talents multiples, son site officiel ici.

 

 

En cherchant pour ce post j'ai trouvé cette chanson là, qui perso, m'a bien fait rire !!

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2019 4 05 /09 /septembre /2019 17:30

 

 

 

La fête est finie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celle organisée par Jane pour ses 20 ans et son départ.

 

 

 

 

Les gâteaux ont été mangés !!

 

 

 

 

 

réalisés à quatre mains, on s'est bien amusé toutes les deux !

 

 

 

Nous sommes partis à Mulhouse lundi afin d'installer notre bibiche qui elle entame sa formation d'ingénieure. Trois jours à bricoler, à installer mais pas que !!

 

 

 

On a vu dans une rue un drôle de duel !!

 

 

 

Il s'agit d'une œuvre intitulée "en garde" de l'artiste belge Klaas Van der Linden.

 

 

Et on a trouvé place de la paix,  des petites bestioles bien sympathiques et pas nuisibles du tout celles-là 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit d'oeuvres d'un groupe de passionnées du tricot "le gang des tricoteuses" de Mulhouse. 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le même temps, la rentrée a eu lieu pour nos deux petits loulous  :  Arthur pour sa première année est le plus enthousiaste, pleurant même au moment de repartir de l'école… Soan lui pour sa dernière année en maternelle a refusé la photo que j'avais demandée aux parents !!!

 

 

Et mardi c'était au tour de Jane qui gentiment vient de me faire parvenir la photo rituelle !!!

 

 

 

 

 

 

 

Rentrés depuis hier, aujourd'hui je suis seule, Mr ToutDouceMans est parti à Paris pour trois jours…

 

 

 

alors comment dire…. j'ai beau m'être préparé et avoir été prévenue, nid vide... bla, bla, bla...

 

 

 

 

 

 

 

 

N'empêche !!!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 17:34

 

 

Bon visiblement la notification de cet article écrit le 30 août n'est pas arrivé jusqu'aux boites mails !!! nous sommes le jeudi 5 septembre, nous sommes revenus de Mulhouse hier… je vous donne bien vite des news !!

 

 

 

Le mois est passé bien vite, et nous avons été emporté dans un joyeux tourbillon familial avec la présence de nos jeunes du sud, et donc des moments que la distance rend bien rares, deux petits cousins gardés pour la première fois chez Papilili (dixit Arthur 3 ans) et Mamyline, (à 5 et 3 ans, ils ont bien joué ensemble et on su être complices), les deux petites dernières pourront à leur tour dans quelques années être gardé ensemble (les cinq mois de différence ne seront plus qu'un détail), une jeune fille qui elle aussi a beaucoup vadrouillé profitant pleinement des ses vacances après les concours. Pas mal de diners entre amis également et quelques grillades et  desserts. 

 

 

 

Aux pêches notamment, nos fruitiers nous en donnent quelques kilos, on ne sait plus quoi en faire !! heureusement j'ai des copines qui aiment faire des confitures !!

 

 

 

 

 

Encore une recette de gaufres validée !!

 

 

 

 

 

 

 

Et puis un petit séjour à la Rochelle pour nous deux la semaine dernière , et moi quand je vais à la rochelle je vais bien évidemment là 

 

 

 

 

 

Où je fais quelques achats bien évidemment 

 

 

 

 

Un tissu jersey qui me fait penser au jardin de Monet 

 

 

 

 

 

 

Un peu de laine pour l'hiver 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et je me suis fait aussi un petit cadeau

 

 

 

 

 

 

 

Et au retour pour rester dans le thème des loisirs créatifs, une amie m'a fait un beau cadeau pour ma collection

 

 

 

 

 

 

 

Le petit écho de la mode est une revue qui a commencé à paraître en 1880 et s'est arrêté en 1983. (infos trouvées )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon je file, ce soir c'est la fête à la maison

 

 

 

 

 

 

Jane fête avec ses ami(e)s ses 20 ans, la réussite à ses concours et… son départ à Mulhouse la semaine prochaine où nous partons l'emménager !!

 

Bon Week-end !

 

 

Partager cet article

Repost0
12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 11:12

 

 

Oui, ça  ressemble au petit nom qu'on pourrait donner à notre jolie Jane, (ce que font d'ailleurs certains de ses ami(e)s), mais non là, en l'occurrence,  il s'agit d'un cadeau que m'a fait ma gentille belle-soeur, une jeannette ancienne.

 

 

 

 

 

 

Comme beaucoup de couturières, j'aime les objets anciens liés à la couture. Sans forcément chercher, si le hasard en met sur mon chemin comme un dé, une vieille machine à coudre ou un livre consacré à la couture, je craque bien volontiers. 

 

 

 

Sachant cela, ma belle-soeur a eu la très grande gentillesse de me donner cette ancienne jeannette qui va retrouver du service. 

 

 

 

En cherchant quelques infos, sur l'origine de la jeannette, j'ai trouvé le site d'un musée entièrement consacré au lavage et au repassage. Il se trouve à VERNEUIL EN BOURBONNAIS (dans l'Allier). Sans se déplacer, leur site est en tout cas très intéressant à consulter et remonte très, mais alors très très loin dans le temps sur les origines du repassage. Vous y apprendrez également que les collectionneurs de fers à repasser s'appellent des pressophiles ou des sidérophiles (oui je sais ça fait peur !!).

"Presso" pour terme pressophile : parce que tout instrument pouvant servir à repasser, quelque soit le type, le matériau ou la forme, a toujours pour effet de soumettre un tissu à l'action d'une pression.

"Sidéro" qui signifie fer en grec pour le mot sidérophile.

Le suffixe commun "phile" signifiant quant à lui le mot ami

 

Enfin sur le net on trouve de la créativité autour de la jeannette. 

 

Les brodeuses ont beaucoup de talent

 

 

 

 

 

Ici un tuto très complet permettant de recouvrir une jeannette avec du tissu, dont je m'inspirerai sans doute pour recouvrir la mienne. 

 

 

 

Et puis enfin, j'ai trouvé un détournement amusant.

 

 

 

 

 

Bon sur ce le travail du jour, devinez quoi … c'est du repassage !!!!!!

 

 

 

 

 

 

Oh et puis si je recrutais ????

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 18:04

 

En classant mes photos je me rends compte que je n'ai pas partagé un certain nombre de recettes sucrées réalisées depuis le début de l'été, propice ici aux invitations, aux rencontres, aux repas entre amis ou avec la famille. L'été, le temps idéal, les anniversaires, la crémaillère et tout simplement le plaisir de se voir ont été autant de prétextes à cuisiner sucré, pour le salé on a fait souvent grillades, repas classique à cette saison et apprécié par tous. 

 

Ce fut d'abord un brownie caramel

 

 

 

Recette pour 10 : 

Pour le biscuit on fait fondre 90 g de chocolat noir au bain marie auquel on ajoute 170 g de beurre, on mélange jusqu'à obtention d'une texture lisse et tiède. On incorpore 3 jaune d'œufs, 115 g de cassonade et 115 g de sucre semoule, puis 40 g de farine tamisée, 10 g de cacao en poudre. On rajoute enfin 25 g de noisettes, 25 g d'amandes grillées et délicatement 3 blancs d'œufs battus en neige.

 

On verse dans un moule beurré et fariné et on fait cuire four 170° pendant 25 minutes environ. 

 

On réalise ensuite un caramel au beurre salé, ma recette est toujours .

 

 

On confectionne des fruits secs pour la déco, en mettant 100 g de sucre semoule et 1 cc de vanille liquide et 5 cl d'eau dans une casserole, on fait cuire jusqu'à 120°, on ajoute alors les fruits secs (au préalable légèrement grillés et refroidis), on mélange jusqu'à cristallisation du sucre et on réchauffe jusqu'à obtention d'une caramélisation qui entoure les fruits. On laisse refroidir.

 

Pour le montage, on nappe le gâteau de caramel, et on décore avec les fruits secs caramélisés.

 

Pour le petit cœur, c'est en option pour la déco, le mien camoufle un petit doigt gourmand !!

 

Il y a eu aussi un entremets rose

 

(photo pourrie du soir).

 

Un dessert réalisé en 10 minutes chrono, qui demande juste un temps au frais pour être démoulé facilement et un petit coulis de fruits rouges !

 

Pour ce faire, on met dans son moule la moitié d'un paquet de biscuits roses nappé d'un flanc vanille auquel on a rajouté trois ou quatre gouttes de colorant rouge et puis c'est tout !!!

 

Je vous invite à aller sur le site de la maison Fossier, fabricant de ces gâteaux roses où vous pourrez trouver quelques recettes bien sympas, ici.

 

Je poursuis encore avec une autre réalisation, la tarte abricotinex d'Eric Kayser, recette trouvée dans la revue "Pâtisserie et Compagnie" du mois de juillet-août 2019.

 

 

Pour la pâte sablée  on mélange 110 g de beurre ramolli, 50 g de sucre glace, 25 g de sucre en poudre, 25 d'amandes en poudre, 1 pincée de sel ,  1 œuf battu et 185 g de farine. Il ne faut pas trop pétrir la pâte. Quand elle est homogène, on fait une boule qu'on enveloppe dans un film alimentaire et on laisse reposer 2 heures au moins.

 

 

Après ce temps de repos, il faut faire cuire la pâte à blanc, four 160° pendant 40 minutes. On laisse ensuite refroidir.

 

 

Il faut ensuite réaliser un confit d'abricot pour ce faire on mixe 160 g d'abricots dénoyautés on ajoute un peu d'eau si nécessaire, on filtre pour obtenir une purée. On fait tremper une demi-feuille de gélatine dans de l'eau, on dénoyaute trois abricots qu'on coupe ensuite en petits morceaux. dans une casserole on fait chauffer 40 g de purée d'abricots avec les abricots en morceaux on ajoute 25 g de sucre et 1 pincée de pectine, on porte à ébullition, puis hors du feu on rajoute la gélatine. On laisse tiédir, on reste 90 g, le reste est réparti sur le fond de tarte refroidi. 

 

 

Reste à préparer un coulis d'abricot : on fait tremper une feuille de gélatine dans un bol d'eau froide, dans une casserole on fait chauffer les 90 g de confit d'abricot réservés et 15 g de sucre. Hors du feu on ajoute la gélatine et 1 cc d'eau de vie d'abricot. On laisse un peu refroidir et on verse alors sur le confit d'abricot étalé sur la tarte (on en garde un peu pour le décor). 

 

 

On réalise une crème pâtissière, en faisant tremper une feuille de gélatine dans de l'eau froide dans une casserole on porte 150 g de lait à ébullition, on fouette deux jaunes d'œufs avec 20 g de fécule et 30 g de sucre en poudre qu'on mélange au lait chaud. On remet à cuire jusqu'à épaississement, on ajoute ensuite 20 g de beurre et la gélatine.

 

 

Ce n'est pas fini !

 

 

il faut réaliser une meringue italienne en versant 50 g de blancs d'oeufs dans un récipient (environ deux blancs), on porte à ébullition dans une casserolle 4 cs d'eau et 70 g de sucre, quand le sirop atteint 110° on commence à battre les blancs en neige, à 120° on rajoute le sirop progressivement aux blancs et on laisse tourner jusqu'à ce que les blancs refroidissent. 

 

 

Aller encore un effort pour faire une crème Chiboust : on mélange la crème pâtissière avec un tiers de la meringue délicatement puis on incorpore le reste de la meringue.

 

 

Viens enfin le montage : dans la tarte on met un cercle de pâtisserie de taille inférieur au moule à tarte, on y met à l'intérieur la crème chiboust, on lisse et on  remet au frais pour au moins une heure. On coupe les abricots réservés pour le décor (environ  5 ou 6 dénoyautés), on sort la tarte du frigot, on retire le cercle et on met tout autour les morceaux d'abricots frais. On badigeonne avec un pinceau les abricots de confiture d'abricots mis légèrement à réchauffer.

 

 

On décore avec le coulis qu'on a gardé à cet effet. Bon  je le concède un peu long, mais très facile à réaliser et surtout délicieux !!!

 

 

 

Enfin une dernière recette inspirée par ma dernière lecture 

 

 

 

 

Résumé

Depuis sa plus tendre enfance, Izzy a toujours raffolé des fêtes de Noël, quand Londres scintille de guirlandes colorées et que flotte dans l'air un doux parfum de gingembre et de cannelle... Mais cette année, le Cupcake Café ne lui laisse guère le temps de flâner dans les rues enneigées. À l'approche des fêtes, les commandes se multiplient !

C'est alors qu'Austin, son amoureux, lui apprend qu'il a décroché un poste à New York et part étudier cette proposition en or. Izzy voit son univers douillet et gourmand se fissurer. Comment ignorer les milliers de kilomètres qui la séparent désormais de l'homme qu'elle aime ? Doit-elle renoncer au Cupcake Café qui est toute sa vie et sauter dans un avion ? Ou au contraire rester à Londres et tenter d'oublier Austin ?

Une chose est sûre : armée de sa bonne humeur et de sa poche à douille, Izzy est prête à tout pour que la magie de Noël opère encore cette année !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai adoré ce roman léger et sucré, une histoire prévisible mais lue avec beaucoup de plaisir et donc il me fallait réaliser les cupcakes dont il est beaucoup question sans ce livre, des recettes sont même proposées. J'ai fait ma propre recette toutefois  

 

 

 

 

pour 12 cupcakes : on mélange 150 de beurre, 60 g de vergeoise brune et 90 g de cassonade, 150 g de farine, 1 cc de levure, 1 cc d'extrait de vanille, 2 œufs et 1 cc de lait. 

 

 

On remplit un moule dans lequel on a placé des caissettes papier jusqu'au trois quart, on fait cuire à 200° pendant environ 20 minutes… pour le décor et la crème on fait comme on veut et surtout avec ce que l'on a dans le frigo, moi j'ai mélangé et battu ensemble du St Moret avec un peu de crème liquide et j'ai rajouté pour le décor du sucre pétillant. 

 

 

Tout cela a bien finalisé ma lecture, que je vous recommande si vous avez envie de légèreté, de sucré, de gourmandise et d'amour !!

 

 

Partager cet article

Repost0
4 août 2019 7 04 /08 /août /2019 11:30

 

 

Aujourd'hui, dans sa petite musique du dimanche, Passiflore nous propose un peu de tango et de musique argentine, un régal pour les oreilles et les yeux.

 

Cela m'a fait penser à un film documentaire que j'ai regardé il y peu où il était beaucoup question de danse et des rapports aux autres à travers elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pitch : 

C'est l'histoire d'un bal. D'un grand bal. Chaque été, plus de deux mille personnes affluent de toute l’Europe dans un coin de campagne française. Pendant 7 jours et 8 nuits, ils dansent encore et encore, perdent la notion du temps, bravent leurs fatigues et leurs corps. Ça tourne, ça rit, ça virevolte, ça pleure, ça chante. Et la vie pulse.

LE GRAND BAL Bande Annonce (2018) Documentaire


 

 

 

Le grand bal 2019 vient de se terminer, il avait lieu à GENNETINES (Dans l'allier) du 19 juillet au 2 août.

 

 

Sur Sept parquets de danse, on peut apprendre et danser des danses d'Europe (rien à voir donc avec le tango). Dans le film, on suit ces danseurs venus de tous pays, de tous horizons, ils sont jeunes ou plus vieux, ils partagent, ils virevoltent ensemble dans une réelle communion, ils donnent envie de danser et de participer bien que l'exercice semble très fatigant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 12:00

 

 

Mulhouse !

 

 

 

 

 

Comme prévu, les résultats définitifs des concours sont sortis lundi dernier. Jane a été admise à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de cette ville, c'était son vœu premier, car il s'agit d'une formation qui allie son goût pour la chimie et son amour de l'Allemagne proche. Elle espère pouvoir y effectuer une partie de sa formation via notamment les stages en immersion dans les nombreuses entreprises proches. Il y a aussi la Suisse où sont implantées de très nombreuses entreprises qui travaillent dans ce domaine.  

 

 

 

Action, réaction, résultats lundi, nous sommes partis dès mardi après-midi à la recherche d'un logement étudiant. Arrivés sur place mardi soir, la première soirée a été très "couleur locale".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avions déjà eu l'occasion de visiter rapidement la ville il y a deux ans. Cette fois il nous faut envisager des séjours plus réguliers et des idées de visites ou de sorties. Première étape : le syndicat d'initiative où nous avons été très bien accueillis et renseignés, et bonne surprise un peu de yarn bombing

 

 

 

 

 

Nous en sommes repartis avec pas mal de documents qui  nous seront bien utiles pour nos futurs séjours. On nous a notamment vivement conseillé de faire une visite guidée très utile pour découvrir la vieille ville. 

 

 

 

Après quelques visites, Jane a fait le choix d'un logement dans une résidence étudiante, bon compromis pour une première expérience locative : des locaux mis à sa disposition (buanderie, salle de sport), une personne en permanence si problème, internet gratuit. La résidence est située juste à côté du centre ville et à proximité du tram. 

 

 

 

L'objectif de notre voyage étant atteint, nous avons pu faire un peu de tourisme en visitant notamment la jolie ville de Frieburg, à ne pas confondre avec fribourg en Suisse.  Située à 45 minutes de Mulhouse, le centre ville est très animé et commerçant.

 

 

 

 

 

La ville est traversée de part et d'autre par les Bâchle (des rigoles)

 

 

photo trouvée sur le site de la ville.

 

Ces rigoles remontent au 12e siècles, elles alimentaient en eau, mais elles étaient également utilisées pour lutter contre les incendies. 

 

 

Pour manger, on a le choix, la spécialité locale est la "lange Roge", saucisse grillée pour les gros appétits !!

 

 

Photo trouvée sur le site de la ville

 

 

Mais on peut aussi trouver des fruits (ou autre chose) sur le marché de la Cathédrale 

 

 

 

Photo trouvée sur le site de la ville

 

 

Nous sommes en Allemagne et donc GROS gâteaux

 

 

 

 

 

 

 

 

Fort appétissant tout cela (non on a pas craqué !)

 

 

 

Et puis aussi très couleur locale, des tenues typiques

 

 

 

 

 

 

Tiens, tiens j'ai repéré une boutique bien intéressante

 

 

 

 

Dommage, de très beaux tissus qui justifient sans doute un prix trop élevé pour mon porte-monnaie. 

 

 

Bon il était temps pour nous de repartir, non sans avoir fait sur le chemin du retour une halte chez nos amis !! Plus de dix ans qu'on se connait grâce à nos blogs respectifs, c'est tout le bien qu'on peut penser des réseaux sociaux quand cela débouche sur de vraies rencontres et de vraies amitiés !! 

 

 

 

Merci Passiflore, ce fut encore une fois un grand plaisir que de vous voir tous les deux. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0