• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 09:47

 

Aujourd'hui, dernier jour avant les vacances scolaires pour notre zone. C'est aussi le carnaval dans le lycée de Jane, auquel bien évidemment nous participons elle participe.

 

Depuis trois ans, nous nous faisons une joie de réfléchir à deux à sa tenue pour ce jour là.

 

Petite rétrospective.

 

En 2015, en duo avec Léonie.

 

 

en 2016 toujours avec Léonie, robe empruntée pour Jane à ma copine Chef de chœur qui nous avait prêté cette superbe robe très, très ancienne.

 

 

 

 

 

Cette année, j'avais proposé à Jane un dirdnl, costume typiquement bavarois qui me semblait être un joli clin d'œil à son bac franco-allemand et à ses choix à venir.

 

Rappelons que le dirdnl est composé d'une robe à corset étroit et d'une jupe large superposée à une blouse et recouverte d'un tablier.

 

J'avais d'ailleurs repéré le patron dans le Burda de septembre 2016, et cela me semblait faisable.

 

 

Burda Septembre 2016Burda Septembre 2016

Burda Septembre 2016

 

 

Pour nous, l'essentiel aussi est de réaliser un costume à moindre coût puisque utilisé sur une seule journée (difficilement reportable je crois ???).

 

Nous avons donc fait un tour toutes les deux dans nos magasins habituels de tissus et c'est chez myrtille que Jane avait fait le choix de ces fleurettes oranges, d'une toile pour le petit gilet, d'un peu de broderie anglaise pour la blouse et de ce tissu légèrement rayé blanc et vert clair pour la jupe, le tout à un prix tout à fait raisonnable (je crois en avoir eu pour 18 euros en tout pour le tissu et les rubans).

 

 

Voici donc ma jolie petite bavaroise... manque à la tenue le panier rempli de Bretzels (enfin de ce qui y ressemble et que nous avons réalisé hier soir).

 

Carnaval 2017
Carnaval 2017
Carnaval 2017

 

Léonie cette année a elle aussi fait le choix d'un costume régional, clin d'œil à ses origines bretonnes.

 

Elle l'a fait, avec beaucoup d'astuce je trouve, une coiffe... une bouteille d'eau recouverte de dentelle, ça fait illusion non ???

Carnaval 2017

 

Vous êtes prévenus, si vous êtes en centre ville du Mans aujourd'hui, ne vous étonnez pas de croiser des personnages bizarres.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 15:07

 

 

On ne va pas déroger ce matin à la tradition...

 

 

Dernière

 

Dernière année au lycée... une entrée très attendue, la jeune fille déjà revenue ce midi est contente, malgré un emploi du temps très serré (36 heures de cours, tous les jours de 8 à 18 et le mercredi de 8 à 13) et un prof principal qui lui plait.

Dernière
Partager cet article
Repost0
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 14:47

 

Der Apfel fällt nicht weit von Stamm...

 

Appele does not fall far from the tree

 

Les chiens ne faisant pas des chats !!

 

 

Hier soir, Jane invitée à une fête avec quelques ami(e)s était chargée du dessert... tiens donc.

 

Elle a tenu compte du fait que sa meilleure amie n'aime pas les clafoutis et les crumbles, il fallait aussi que ce soit transportable à minima et qu'elle puisse le faire (presque) toute seule... on a cherché et trouvé dans le hors série Saveurs n° 24 cette recette du gâteau à la crème stracciatella. En fait un dérivé du gateau forêt noire sans les cerises...

 

Pour le gâteau on sépare 6 oeufs, on bat les blancs en neige avec un pincée de sel. On fouette les jaunes et 125 g de sucre, on tamise 100 g de farine et 20 g de cacao. on mélange délicatement et on rajoute enfin les blancs d'oeufs. On verse cette pâte dans trois cercles de 15 cm de diamètre. Cuire 10 minutes environ à 180°.

 

On prépare ensuite la crème stracciatella. On fait des copeaux de 100 g de chocolat noir. On place 200 g de mascarpone et 20 cl de crème fraiche entière liquide dans un batteur, on fouette jusqu'à obtention d'une chantilly bien ferme. On y ajoute les copeaux de chocolat.

 

​Quand le gâteau est froid, on verse sur le premier une couche de crème, puis sur le deuxième. On rajoute le dernier rond de gâteau et on met au frais pendant 2 heures.

 

On prépare ensuite le glaçage : on coupe en petit morceaux 200 g de chocolat au lait et 50 g de chocolat noir. On fait chauffer sans faire bouillir 200 g de crème entière liquide qu'on verse donc sur le chocolat pour le faire fondre. On place le récipient 30 minutes au frais (recouvrir le chocolat d'un film alimentaire).

 

​Après ce laps de temps, on met cette ganache à l'aide d'une spatule sur le gâteau. ON recouvre le gâteau de quelques copeaux de chocolat. Nous avons fait aussi le choix de mettre sur le côté des amandes effilées que nous avions au préalable fait dorer au four après les avoir recouvert d'un sirop au sucre.

 

Les chiens ne faisant pas des chats !!

 

 

A demain pour la photo de rentrée de classe de notre lycéenne pour cette dernière année.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 18:02

 

Premier jour des soldes, le prétexte est bon pour accompagner deux jeunes ados qui aiment bien se noyer dans la masse pour trouver leur bonheur dans les boutiques de rares marques pas encore implantées chez nous (si, si il y en a encore !!).

 

Pendant ce temps, nous les parents avons choisi notre camp, direction le Petit Palais encore désert à notre arrivée, mais qui en définitive le restera assez pour nous permettre de découvrir et d'apprécier Georges DESVALLIERES (1861-1950)

Paris : soldes, musée et pas que ça !!
Paris : soldes, musée et pas que ça !!
Paris : soldes, musée et pas que ça !!

L'artiste a eu très jeune une formation artistique encouragé en cela par une famille et un environnement baignés dans l'art. Tout est dit dans ce lien qui lui est consacré ici

 

A découvrir.

 

 

Mais je ne peux aller au Petit Palais sans m'arrêter avec un grand plaisir devant le tableau de Fernand PELEZ "Grimaces et Misères. les Saltimbanques". Celui-là je l'adore.

Paris : soldes, musée et pas que ça !!

 

Pour le midi, j'avais noté l'adresse conseillée hier par Sophie sur son blog Turbigo Gourmandises : le restaurant Else.

 

Il est situé tout à côté des Halles (encore en grand chantier) au 49 rue Berger , mais il est facile à trouver et fut le bienvenue pour la pause déjeuner.

 

Le Chef s'appelle Daniel RENAUDIE, sa cuisine est très orientée vers le sud et la méditérannée, il en utilise les épices, les saveurs et les goûts pour notre plus grand plaisir. Rapport qualité prix très correct pour une cuisine faite maison et savoureuse (17 € entrée/plat).

Pour l'entrée Baba Ganoush Tartare : aubergines, tomates, piment vert, sésame et coriande,

Paris : soldes, musée et pas que ça !!

 

Pour le plat, (j'ai oublié le nom) du boeuf, du fenouil braisé, des oignons caramélisés, du houmous...j'ai adoré !!

Paris : soldes, musée et pas que ça !!

 

 

Bon on passera sur les râtés de la journée ....enfin quoique...une visite programmée à la boutique "fou de pâtisserie" qui vient de s'ouvrir 45 rue Rue de Montorgueil, mais les ados ont eu besoin de nous à ce moment là, ce sera donc pour une autre fois. J'aurais pourtant bien aimé découvrir ce nouveau concept qui est de réunir dans un même lieu les gâteaux de plusieurs grands pâtissiers de Paris, ceux-là même qui participent de manière régulière à la revue éponyme.

 

 

Une fois résolu le problème des ados, on repart de notre côté. J'ai en effet noté qu'à Paris il y avait une boutique l'Atelier de la Création, (découverte à Lyon en décembre dernier), du côté d'Alésia... je m'étais un peu illusionnée sur le plan soldes, alléchée par les autres marques de vente de tissus qui elles ont annoncé des soldes sur des tissus repérés depuis quelques temps. Nous marchâmes, marchâmes, sous le soleil pour trouver enfin la boutique et pour constater que de soldes il n'y en a presque point (grrr très déçue...).  

 

Bon positivons ma carte bleue n'a pas chauffée.

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 11:33

 

Bon ça c'est fait !!!

Sujet de français du bac S 2016 et du bac ES 2016

Pour les candidats au bac S et au bac ES, le thème « La question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVIe siècle à nos jours » doit être traité en s’appuyant sur quatre textes : l’un, de Victor Hugo, Discours prononcé aux funérailles de M. Honoré de Balzac (29 août 1850). L’autre, d’Emile Zola, Discours prononcé aux obsèques de Guy de Maupassant (7 juillet 1893). Le troisième, d’Anatole France, Eloge funèbre d’Emile Zola (5 octobre 1902), et enfin Paul Eluard, Allocution prononcée à la légation de Tchécoslovaquie à l’occasion du retour des cendres de Robert Desnos (15 octobre 1945)

Après une question de compréhension, ils avaient le choix entre trois sujets d’écriture :

Commentaire : Vous commenterez le discours d’Anatole France.

Dissertation : Les écrivains ont-ils pour mission essentielle de célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain ?

Invention : A l’occasion d’une commémoration, vous prononcez un discours élogieux à propos d’un écrivain dont vous admirez l’œuvre. Ce discours pourra réutiliser les procédés, à vos yeux les plus efficaces, mis en œuvre par les auteurs du corpus.

 

On a beau savoir que les sujets ont été choisis en octobre 2015, le discours d'Anatole France fait curieusement écho à notre période troublée.

 

Notre jeune fille semble contente de son rendu (elle a choisi le commentaire). Reste  l'oral la semaine prochaine et ce seront pour elle les vacances !!!

Partager cet article
Repost0
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 15:56

 

C'est effectivement la première fois qu'elle découvre l'ambiance 24 heures, son père l'emmenant aujourd'hui à la journée des premiers tests des voitures qui vont faire la course dans deux semaines.

 

Moi pendant ce temps là, je pâtisse...

 

 

Où notre ado découvre les 24 heures (du Mans !!)Où notre ado découvre les 24 heures (du Mans !!)

 

Simplissime : 120 g farine, 100 g sucre 4 oeufs, 1/2 de lait, un c à s de rhum brun

c'est tout !!

25 minutes au four et c'est prêt !!

Où notre ado découvre les 24 heures (du Mans !!)

 

 

A son retour, la gamine est ravie exprimant même le désir d'aller voir la course, faisant du même coup un grand plaisir à son père...

 

ils ont bien essayé de me motiver en voulant me faire croire qu'elle avait fait à la bise à Patriiiiiiiiiiick !!! même pas vrai !! son écurie participe encore cette année à la course, mais lui ne conduit pas, il est question tout de même qu'il vienne faire un tour au Mans !!

 

 

Où notre ado découvre les 24 heures (du Mans !!)

 

 

Pour me se consoler, sont déjà annoncés Jackie CHAN qui s'est  impliqué depuis peu dans la fondation d'un équipe qui participera cette année à la course et Brad qui vient donner le départ de la course... mais non décidemment, ça ne me motive pas plus à y aller !!

 

 

Encore que.....Encore que.....

Encore que.....

Partager cet article
Repost0
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 17:54

 

Veste bomber en version française.

 

D'ailleurs savez-vous d'où vient le nom ???

 

A l'origine il s'agit du blouson des aviateurs américains des années 50 fabriqué en nylon. En 1963, la doublure verte fut remplacée par une doublure orange pour le repérage des militaires en détresse.

 

C'est dans les années 1960 que la société Alpha industries a décidé de commercialiser le modèle, porté par des icones telles James Dean et Marylin Monroe, il fut aussi porté par les skindead dans les années 1980.

 

Beaucoup copié, ce n'est qu'en 2000 qu'il devient un élément de mode pour tous. Mais ces dernières années, beaucoup de marques ciblent clairement les adolescentes... et donc la mienne n'y pas échappé !!!

 

Nous avions trouvé le patron chez Stoff et Still à Berlin ainsi que le tissu.

 

 

Bomberjacke

 

A noter que ces patrons d'une valeur de 3 euros, s'achètent par taille (ici un 36), et que les pièces sont déjà découpées dans du papier intissé... reste donc à couper le tissu ... par contre aucune information et aucune indication sur le comment faire... seules quelques lignes en allemand que je ne comprends pas donc je me suis débrouillée !!

Bomberjacke
Bomberjacke

 

Par contre j'ai vraiment galéré pour trouver du bord-côtes !! impossible de trouver du tubulaire au Mans ! j'ai trouvé mon bonheur sur internet et j'ai commandé chez Florian Boutik avec une crainte pour que la couleur corresponde, pas de problème ! et une livraison rapide, ce fut parfait.

Bomberjacke

 

Au final, la réalisation fut assez simple, mais j'ai fait l'impasse sur la parementure, que je ne savais pas poser après la pose de la fermeture éclair.

 

Message perso pour Hélène : Si tu veux le patron pour ton ado c'est avec plaisir !!

 

Bon week-end de Pentecôte annoncé beau, voire très beau dans le sud !!

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 16:21

 

 

 

Initiative sympathique organisée dans la classe de Jane, chaque élève a tiré au sort le nom d'un camarade et doit lui offrir vendredi des petits cadeaux.

 

 

Jane a tiré au sort Lucie qui aime le orange. Cela a été le point de départ des bricoles faites maison privilégiées à des cadeaux achetés en magasin. Jane y met tout son coeur et surtout toute son imagination.

 

 

D'abord un cadre, que j'ai recouvert d'un papier orangé de mon stock et sur lequel elle a collé des petites bidouilles dont une de sa création créée en fil de fer.

Petits cadeaux orangés
Petits cadeaux orangés
Petits cadeaux orangés

 

Et puis pour une petite bricole couture pour mettre sur un crayon faite à quatre mains, pour le patron, la couture, le rembourrage et la pose de strass.

Petits cadeaux orangés
Petits cadeaux orangés

 

 

Bon dimanche

Partager cet article
Repost0
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 07:35
De bon matin

Réveillées à 6 heures par l'orage annoncé, nous nous retrouvons toutes deux au petit-déjeuner, la miss nous fait des pancakes... sympa pour commencer la journée !!! 

 

Krissi la jeune correspondante allemande chez qui Jane a passé quelques semaines vient d'arriver à son tour à la maison et ce,  jusqu'à la mi-octobre. Entre deux préparatifs pour le mariage (tenue terminée !!), nous lui faisons visiter un peu le coin avec notamment la visite hier des Alpes mancelles, ainsi nommées parce qu'elles culminent à 203 et 217 mètres !!!

 

 

Vue d'en haut
Vue d'en haut

Vue d'en haut

Les miss sont très complices, Krissi se révèle être une jeune fille charmante et curieuse qui comprend tout à fait le français et qui le parle bien malgré son manque de vocabulaire.

 
 
J - 8  : On surveille de près la météo pour les jours à suivre et pour le 22 normalement ça devrait aller !!!
 

 

 

 

De bon matin

Mission du jour : on remplit la centaine de pochons en tissu que j'ai confectionnés pour les dragées !!!

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 14:50

Avant l'arrivée de Jane prévue mercredi midi en provenance de Munich où elle a terminé son périple allemand, ce fut pour nous l'occasion de passer un peu de temps à Paris profitant de l'appartement prêté par un ami.

 

A notre programme deux expositions.

 

La première au Musée Marmottan : la toilette naissance de l'intime.

 

De Dürer à Bettina Rheims, de Georges de La Tour à Picasso, de Boucher à Berthe Morisot, Degas ou Manet, l'exposition réunit des oeuvres d’artistes majeurs du XVe siècle à aujourd’hui, concernant les rites de la propreté, leurs espaces et leurs gestuelles.

Bibiche est revenue !!

extrait du site Marmottan : 

L’exposition s’ouvre sur un ensemble exceptionnel de gravures de Dürer, de Primatice, de peintures de l’Ecole de Fontainebleau, parmi lesquels un Clouet, l’exceptionnelle Femme à la puce de Georges de La Tour, un ensemble unique et étonnant de François Boucher, montrant l’invention de gestes et de lieux spécifiques de toilette dans l’Europe d’Ancien Régime.
Dans la deuxième partie de l’exposition, le visiteur découvrira qu’avec le xixe siècle s’affirme un renouvellement en profondeur des outils et des modes de la propreté. L’apparition du cabinet de toilette, celle d’un usage plus diversifié et abondant de l’eau inspirent à Manet, à Berthe Morisot, à Degas, à Toulouse Lautrec et encore à d’autres artistes, et non des moindres, des scènes inédites de femmes se débarbouillant dans un tub ou une cuve de fortune. Les gestuelles sont bouleversées, l’espace est définitivement clos et livré à une totale intimité, une forme d’entretien entre soi et soi se lit dans ces œuvres, d’où se dégage une profonde impression d’intimité et de modernité
La chasse à la puce - De la Tour

La chasse à la puce - De la Tour

Picasso

Picasso

Bibiche est revenue !!
L’enfant gâté (1740) Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle Karlsruhe © akg-images  La Gimblette (1740) Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle Karlsruhe © akg-images  La jupe relevée (1742 Ou début des années 1760) Collection particulière © Christian Baraja  L’Œil indiscret ou La Femme qui pisse (1742 Ou début des années 1760) Collection particulière © Christian Baraja

L’enfant gâté (1740) Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle Karlsruhe © akg-images La Gimblette (1740) Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle Karlsruhe © akg-images La jupe relevée (1742 Ou début des années 1760) Collection particulière © Christian Baraja L’Œil indiscret ou La Femme qui pisse (1742 Ou début des années 1760) Collection particulière © Christian Baraja

Voici ci-dessous les propos des commissaires de l'exposition Nadeije Laneyrie-Dagen et Georges Vigarello,

 

et puis aussi ici le site d'un passionné et son article très bien documenté.

Le lendemain, autre univers beaucoup plus contemporain celui-là, l'expo Jean Paul GAULTIER au Grand Palais

Bibiche est revenue !!

Un réel bonheur pour les yeux. Une créativité, une inventivité qui enchantent. On est époustouflé par son imagination mais aussi et surtout par la réalisation des petites mains qui ont mis en oeuvre les projets de l'artiste parfois complètement loufoques et importables mais tant pis on admire.

Alors spéciale dédicace pour commencer pour les copines brodeuses et spécialistes du point de croix.

Bibiche est revenue !!

Pour les tricoteuses ou les crocheteuses

Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!
Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Pour celles qui aiment Paris

Bibiche est revenue !!
Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Evidemment les rayures sinon ce ne serait pas Gaultier

Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Tiens aurais-je trouvé ma tenue pour le mariage d'août ??? en tout cas elle est tout à fait dans la couleur... Pour le "gilet" noir" il est réalisé avec des bandes de tulle tressées.

Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Pour celles qui aiment les corsets... ceux là sont de toute beauté. 

Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Pour mon ami Georges, le blé et les clous (cherchez pas il n'y a que lui qui peut comprendre)

Bibiche est revenue !!
Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Et enfin pour la futur mariée des propositions de tenues qui n'ont pas recueilli son assentiment, je ne comprends pas pourquoi !!

Bibiche est revenue !!
Bibiche est revenue !!Bibiche est revenue !!

Bon et la Bibiche dans tout ça : Nous l'avons "récupéré" au train gare de l'Est mercredi midi avec 40° à Paris, on va dire un retour très chaud !!

 

Puis retour au Mans en fin d'après-midi où elle fut accueillie sur le quai par des amis à son plus grand bonheur....

 

Depuis la miss savoure les retrouvailles avec sa bande, ses parents ??? bon on va dire qu'on passe après (l'ingrate !). 

 

Elle a été très triste de quitter sa correspondante et sa famille qui l'ont si bien accueillie, mais heureuse de retrouver son univers. Elle a hâte toutefois d'accueillir à son tour Krissie qui devrait arriver chez nous début août. 

Partager cet article
Repost0