La laine de Josette

Vu ce matin dans mon quotidien, cette photo pas banale

 

 

et l'histoire du stock de laine de Josette trouvée après son décès par sa fille qui a eu l'idée géniale de l'utiliser avec un groupe de copines pour en faire une exposition hors  (enfin sur ou entre...) les murs dans la région de Granville.

 

Un blog a été créé spécialement pour raconter cette expérience ici.

 

Moi je dis que c'est un bel hommage pour Josette...

...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Original....mais par les temps qui courent j'aurais plutôt donné la laine à des assos!
Répondre
F

Merci pour ta visite. Pour les chines à venir, il faudra, soit que ce soient de petites choses, soit qu'elles en remplaçent d'autres. Je participe à un vide-grenier ou deux par an pour faire un
peu de place. Et puis il y a des choses qui restent dehors. Mais j'aime trop arpenter les allées, scruter les étals et bavarder avec les vendeurs pour m'en passer.


Bonne soirée. Bises
Répondre
Z

je viens d'y faire une balade, et c'est une jolie idée... merci pour cette découverte
Répondre
T

merci pour le lien


bon dimanche


bises
Répondre
F

Oh oui, c'est une idée super, de la gaieté et de l'imprévu dans le gris, ça fait du bien, et c'est tellement mieux que de tout balancer.


Beau week-end, à toi et ton époux, ta fille. Bises
Répondre
I

j'irai voir ce blog tout à l'heure !
Répondre
S

C'est amusant cette mode d'emballer dans du tricot des monuments, des arbres, etc... j'aime bien !
Bises et douc soirée
Répondre
M

extra cette idée... je suis allée voire sur le lien j'♥ ....
Répondre
O

c'est trop bien cette idée ! un bel hommage ...
Répondre
P

Une bien bonne idée !!!


Bises
Répondre
C

Quel travail ! Je trouve que c'est une bien jolie façon de manifester, d'affirmer ses idées. Grand bravo aux copines de Josette.


Bises
Répondre
C

Tiens, c'est marrant ... transmission de pensée entre voisines ... l'article que je viens de préparer mais qui paraitra demain, parle aussi de laine !
Répondre