• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 08:25

Qui serait intéressé par un troc ??? Ces deux livres contre toute autre proposition d'un roman du même genre (policier) assez récent...

 

 

Morte la bête de Lotte et Soren HAMMER (auteurs danois)

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Un lundi matin, deux enfants découvrent cinq corps dans le gymnase d’une école communale de Copenhague. Ils ont été pendus au plafond avec une précision géométrique terrifiante et mutilés à la tronçonneuse. Il s’agit d’une exécution. L’inspecteur en chef de la Criminelle, Konrad Simonsen, se voit forcé d’interrompre ses vacances avec sa fille pour prendre la direction de l’enquête, pour laquelle on lui promet des moyens illimités. Per Clausen, le concierge de l’école, alcoolique invétéré qui, au cours de son interrogatoire, tient des propos contradictoires et provocateurs, devient le suspect numéro un. Rapidement, la police découvre que les cinq exécutés étaient des pédophiles. Or, au même moment, Erik Moerk, riche entrepreneur victime de pédophilie dans sa jeunesse, lance une vaste campagne anti-pédophile sur Internet, visant à dénoncer le laxisme de la justice danoise. Cette campagne est bientôt relayée par la presse, et l’opinion publique s’empare du débat, menaçant de parasiter dangereusement l’enquête. Per Clausen, quant à lui, échappe à la surveillance de la police et met fin à ses jours, supprimant ainsi la seule opportunité pour les enquêteurs d’approfondir leurs investigations. Simonsen, qui a appris à se méfier des coïncidences, pressent alors qu’il doit exister un lien entre l’initiative de Moerk, la mort de Clausen et les exécutions des pédophiles. Mais si tel est bien le cas, il a affaire à un plan de grande ampleur dont il ne connaît encore ni les tenants, ni les aboutissants… Dans ce premier roman complexe et foisonnant (à l’origine, le manuscrit comptait plus de mille pages), Lotte et Soren Hammer construisent une intrigue millimétrée et palpitante autour de la pédophilie. Dressant le portrait d’une opinion qui prend fait et cause pour les meurtriers, ils renvoient le lecteur à ses propres certitudes éthiques.
Ici une bonne critique bien meilleure et plus éclairée que ce que je pourrais en dire...
La Sirène de Camilla LACKBERG

Quatrième de couverture :
Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrik Hedström et ses collègues s'avèrent vaines. Impossible de dire s'il est mort, s'il a été enlevé ou s'il s'est volontairement volatilisé. Trois mois plus tard, son corps est retrouvé figé dans la glace. L'affaire se complique lorsque la police découvre que l'une des proches connaissances de la victime, l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d'un an. Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais son amie Erica, qui l'a aidé à faire ses premiers pas en littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à Patrik, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener l'enquête de son côté. A la veille du lancement de La Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une nouvelle missive. Quelqu'un le déteste profondément et semble déterminé à mettre ses menaces à exécution. Dans cette passionnante enquête, sixième volet de la série consacrée à Erica Falck, Camilla Läckberg reprend avec bonheur tous les ingrédients qui font le charme et le succès de ses livres. Ses fidèles lecteurs découvriront son roman le plus abouti à ce jour.

 

Personnellement je suis très fan des livres de Camilla Läckberg, la construction de ses intrigues est toujours astucieuse et on connait bien maintenant ses personnages récurrents. Par ailleurs elle m'a donné très envie d'aller visiter les pays nordiques !!

 

 

Si vous êtes intéressé(e), un commentaire ou un message via contact... merci et bonne journée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Florence 20/01/2013 11:31


ç'aurait été avec plaisir mais je n'arrive pas à me défaire de mes propres bouquins ! Tu as de la neige chez toi ? Ici, un peu vendredi mais surtout une cochonnerie de pluie verglaçante (mon mari
n'arrivait pas à tourner pour prendre la rue et rentrer à la maison !) et ce matin : paf, voilà l'hiver, un beau tapis blanc. Le suel inconvénient, c'est que fille qui est rentrée ce week-end
doit repartir pour Laval cet aprèm. J'espère qu'ils vont arriver à bon port même si le trajet risque d'être plus long que d'habitude.


Beau dimanche. Bises.

Annie 72 17/01/2013 08:47


très bonne idée ce troc ce n'est pas mon "genre" de lecture je suis plutot terroir  Signol ou Armand pas tout à fait pareil   ,

Delphine 15/01/2013 17:12


Je suis également intéressée, mais quels livres en échange et d'autres sont déjà sur le coup !


Bises - delphine

Cato 14/01/2013 21:18


Très bonne idée, ce troc ! De mon côté, j'ai "meurtre dans un jardin anglais" de Vikas Swarup (qui date quand-même de mai 2010), "remède mortel" de Harlan Coben (qui date de septembre 2011) et
"La confession" de John Grisham (qui date de mai 2011). Ils ne sont pas vraiment récents finalement et sont en livre de poche. J'ai aussi "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire".

passiflore 14/01/2013 14:48


Ah! Je me doutais bien que ça interresserait Viviane! ça finira par arriver chez moi alors....

mamylor 14/01/2013 11:09


excellente suggestion ce troc entre copinautes, peut être une autre fois


je ne pourrais pas satisfaire cet échange, mes livres ne sont pas assez récents et peu pas de policiers,


belle semaine à toi

constelacion 14/01/2013 09:01


oui, ça m'intéresse mais que voudrais-tu ?