En vrac

 

Non, non il ne s'agit pas de mon état d'esprit du jour !!! mais bien du thème proposé par Ma pour cette 29ème semaine 

 

Je suis tout de même aller faire quelques recherches sur cette expression et Stéphane Bern (entre autres) en donne quelques éléments d'explications, il va être donc question de harengs !!

 

 

En effet, ce sont les néerlandais au 18ème siècle (une autre source évoque le 19ème) qui utilisaient le mot WRAC pour ce qui était mauvais de manière générale et pour eux en particulier les harengs, qui de mauvaise qualité, ne méritaient pas d'être rangés ou empaquetés, par extension donc ce qui était, pour ces raisons mis à la vente en vrac. L'expression a été reprise dans le nord et francisé, le W fut alors remplacé par le V. 

 

Le langage courant en fait une expression illustrant le chaos, le désordre ou lorsqu'on est incapable de faire quelque chose de logique et de sensé. 

 

Bon revenons donc à notre mot du jour, et n'ayant pas dans mes archives ce qui aurait pu l'illustrer, notre sortie matinale chez Emmaüs, m'a donné matière.

 

Signe des temps, une ribambelle de déambulateurs abandonnés à leur sort à l'extérieur !!

 

 

 

 

 

Bon week-end !!

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Hello Maryline<br /> Ton "vrac" m'avait échappé ! <br /> Et voui, "l'air du Temps" change également... Mais ça me fait un peu peur...<br /> La prochaine fois que j'irai chez Emmaüs à Vénissieux, je regarderai s'ils en ont. J'te tiens au courant, hein !<br /> Bises
Répondre
T
merci !! bon j'en ai encore pas besoin !!! bises
C
Qui vend en vrac il me semble que c'est un beau lot de déambulateur ! Nous avons le temps...
Répondre
T
j'espère !!
B
Un vrac de brocanteur!! Je n'y avais pas pensé
Répondre
C
A garder précieusement ces déambulateurs car bientôt, vu que l'âge de la retraite recule, les travailleurs en auront besoin pour déambuler dans les couloirs de leur entreprise ! Belle fin de week-end !
Répondre
A
Il me semblait bien qu'il s'agissait de déambulateurs : pourvu qu'on en ait besoin le plus tard possible ! bon week-end !
Répondre
L
On se demande bien d'où ils peuvent venir tous ces déambulateurs !!! Emmaüs, l'endroit rêvé pour illustré le mot de la semaine ! Le mien est plus décoratif ! Bon weekend ensoleillé
Répondre
A
C'est tout simple, les enfants qui viennent d'enterrer leurs parents ne gardent pas le déambulateur pour plus tard quand ils vident la maison, le fauteuil de repos ils le vendent sur le bon coin, je n'ai pas encore trouvé où va le fauteuil roulant, le lit médicalisé, lui, était en location :(
L
C est ce que je reproche à emmaus. C est leur gestion des choses à vendre. Tout traine.<br /> Mais bien vu..<br /> <br /> Gros bisous<br /> Lavandine
Répondre
I
Oh ! un petit train de déambulateur ! tchou tchou ! Alors que se servir d'un déambulateur n'est pas des plus drôles cette photo me donne le sourire, et me fait penser à la chanson "c'est la chenille qui redémarre"
Répondre