• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 07:30

 

Piloté par Mamylor ce mois-ci 

 

découverte de nos "Us et Coutumes" régionales,  locales,   les "accents", le folklore de nos régions de France

 

Désormais bien plus sarthoise que vendéenne (en durée !!), j'ai cherché à illustrer ce thème avec le peu (j'avoue) que je sais, car il me faut être honnête je n'ai pas autour de moi des personnes ressources. 

 

Pour commencer j'ai trouvé quelques éléments de langage sarthois dans une revue à laquelle nous sommes abonnés  "Maine découverte".

 

Ainsi si vous venez en Sarthe, ne soyez pas étonnés d'entendre deux mots fréquemment usités : heulâ et vanquiers 

 

Le premier se prononce en insistant longuement sur la première syllabe et en concluant par un a très fermé, proche du o : heuuu-lââ. il marque la surprise. Ce heulâ découle vraisemblablement de "hélas". Pas forcément triste, mais un hélas qui peut tout aussi bien exprimer un consentement.

Le second n'est semble t'il pas simple à utiliser (je l'entend moins personnellement), il veut dire "peut-être" "assurément", issu vraisemblablement du mot "volontiers", il vise à rassurer l'interlocuteur. 

 

Source : Maine découverte hiver 2017-2018 Serge BERTIN.

 

 

Sur le parlé sarthois, j'ai par ailleurs trouvé un extrait audio très amusant aux archives départementales, avec la fable de la Fontaine, "le corbeau et le renard" (cliquez sur le nom de la fable pour écouter, le lien n'étant pas exportable).

 

 

Par ailleurs, ma voisine Catichou en parle aussi dans son article du défi.

 

 

L'autre tradition sarthoise, révolue et désormais au musée est celle des coiffes traditionnelles 

 

En Sarthe, à partir de la Révolution, les coiffes se sont diversifiées, et celles en  dentelles et en fines broderies apparaissent. Si la façon dont elle est ornée, avec plus ou moins de dentelle, de broderie, avec des bijoux plus ou moins précieux, indique le rang social de la femme qui la porte, les dames conservent toute leur vie la même forme de coiffe ! 

 

Les coiffes, éléments indissociables du costume, deviennent des signes distinctifs et vecteurs de nombreux symboles. Leurs coupes, leurs formes, leurs types de broderies ou encore leurs motifs sont autant de renseignements sur le niveau de vie, l'origine géographique ou la profession de celles qui les portaient. 

 

 

Trois générations vont se succéder : 

 

- La "Bonnette" (1800-1850) : Elle se compose notamment de grandes ailes plissées. 

 

- La "Bise-moi vite" (1850-1900) : Cette coiffe a été nommée ainsi parce qu'elle dégageait le visage des jeunes filles. En général brodée en Lorraine, elle est plus petite et d'une très belle facture. 

 

- La "Galette" (1900 - 1920/30) : Appelée "Galette" en raison de sa forme, elle présente un fond entièrement brodé en Touraine. 

 

 

 

 

De gauche à droite, la Bonnette, la Bise-moi vite et la Galette

photo et éléments trouvés sur ce site 

 

 

Bon je file voir les traditions d'autres régions grâce aux copinautes participantes du défi. 

 

Bonne journée

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

vonnette 24/06/2019 07:35

Ah le langage patois, difficile à comprendre, que ce soit de n'importe quelle région, le corbeau et le renard, ben je comprends rien de ce qu'il dit ce brave homme. J'aime les costumes folkloriques surtout les coiffes. Chacun sa coifffe.
Bonne journée - Bises de Bourgogne.

soene 21/06/2019 06:31

C'est trop mignon le "bise-moi-vite" :lol:

Tout douce Mans 22/06/2019 17:05

Au moins explicite c'est sûr !!

Bon dimanche à toi

soene 21/06/2019 06:30

Coucou Mamyline
J'suis passée de bonne heure, hier :lol:
J'adore les costumes folkloriques colorés, travaillés que les gens portent encore avec plaisir et fierté.
Mais z'alors... y'a rien à manger dans la Sarthe, dans les traditions ? :wink:
Bonne fin de semaine et gros bisous

Tout douce Mans 22/06/2019 17:06

Pour les spécialités culinaires il n'y en a pas tant que ça en fait, mais promis si tu viens en Sarthe, on t'en fera goûter quelques unes !!

passiflore 20/06/2019 22:35

C'est toujours intéressant ces défis
L'histoire des bonnets est amusante,je nous imagine avec ça sur la tête:)
Bizzz à vous trois

Tout douce Mans 22/06/2019 17:06

heu même pas en rêve !!

Florence 20/06/2019 22:06

On apprend des choses dans ce billet. Pas vraiment d'accent chez nous et les coiffes se partageant avec les régions limitrophes, j'ai cherché quelque chose de plus typique. Encore que Catichou me dit qu'on fait aussi des poires tapées en Sarthe. Beau week-end. Bises

Catichou 20/06/2019 10:11

Ah, notre bel accent ! Parmi toutes ces coiffes, j'ai la chance de posséder la galette, un peu usée il est vrai mais je conserve précieusement ! Belle journée Maryline !

Antiblues 20/06/2019 09:27

Ah la "bise moi vite! Ah oui, ah oui ! Quelle invitation troublante ! ;)

Tout douce Mans 20/06/2019 15:17

ouf à quoi ça tient, à une lettre près !!!!