• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 17:20

Ce Week-end

 

 

 

Spontanément je crois que je n'y serais pas allé compte-tenu du thème du film qui est le départ de la petite dernière !

 

 

Et puis sollicitée par une amie (qui je le précise n'a pas d'enfant), j'y suis allé hier.

 

 

 

Bon on va dire que c'est un peu cousu de gros fil blanc, que les problèmes existentiels de la mère gonflent un peu  (divorcée, l'ex ne participe pas aux frais, je n'ai pas de mec…), que les protagonistes vivent dans un milieu très bobo parisien bien loin des réalités quotidiennes (enfin des miennes c'est certain).

 

 

 

Reste tout ce qui tourne autour de la relation fusionnelle de la mère avec sa petite dernière de 18 ans qui après son bac veut partir au Canada faire des études, ce qui sous tend que la mère va rester seule et qu'elle vit très mal cet "abandon", malgré les deux ainés qui bien que partis du domicile sont eux très présents autour d'elle. 

 

 

 

Il y a tout de même des petites touches de réalité qui m'ont fait sourire… l'histoire du doudou si précieux à la jeune ado…. tiens, tiens

 

 

 

photo du net

 

 

 

Ici un article bien intéressant sur le signifiant du doudou même à l'âge adulte.

 

 

 

Et, même si Sandrine KIBERLAIN qui joue (très bien) la mère, parait très immature dans son positionnement sans autorité sur des enfants très sympas et protecteurs avec elle, elle est touchante et désemparée devant ce départ inévitable. Le film évoque bien le fait qu'on ne les voit pas grandir et que cette petite dernière qu'on voit encore tout bébé est déjà une adulte prête à partir du nid.

 

 

 

 

 

 

Alors oui à la fin devant ma copine hilare, j'ai versé ma petite larme, parce que ce départ là moi je n'y suis pas encore prête et que pour longtemps elle restera ma bibiche.

 

Et puis parce que moi aussi j'avais une maman qui jusqu'à ce qu'elle parte pour toujours m'appelait son bébé, j'avais alors 40 ans.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

sabi78 23/03/2019 22:13

J'ai eu beaucoup de chance, ma fille est partie de la maison à ..... 27 ans !
Douce soirée

mamylor 20/03/2019 06:38

maman poule nous sommes du moins je l'étais jusqu'à ce que ma dernière "me coupe le cordon"
belle journée

Tout douce Mans 20/03/2019 09:59

oui ils peuvent prendre l'initiative… peut-être parce qu 'on est trop présents ?

Hélène du Mans 18/03/2019 21:42

Les notres ont tous les 3 quitté le nid mais je les appelle toujours "mes vieux bébés" ????????